Jean Claudric (Arrangeur et Compositeur)

Père de Franck Baccri (ancien musicien de Jean-Michel Jarre), Jean Baccri « Jean Claudric » ou « Sam Clayton », arrange les titres « Sheila », « Avec toi », « Un bateau s’en va », « On a juste l’âge » en 1962, « L’école est finie », « Papa t’es plus dans l’coup », « Le ranch de mes rêves », « Ne raccroche pas », « Pendant les vacances », « La vie est belle », « Première surprise-partie », « Viens danser le Hully-Gully », « Le sifflet des copains », « Chante, chante, chante », « Cette année-là », « Ouki-Kouki » en 1963, « Oui c’est pour lui », « La chorale », « Hello petite fille », « L’ami de mon enfance », « Chaque instant de chaque jour », « Un jour je me marierai », « Un monde sans amour », « Je n’ai pas changé », « Ecoute ce disque », « A la fin de la soirée », « Vous les copains je ne vous oublierai jamais », « Oui, il faut croire » en 1964, « Toujours des beaux jours », « Je ris et je pleure », « Je n’en veux pas d’autre que toi », « Il suffit d’un garçon (N°4) », « C’est toi que j’aime », « Il faut se quitter », « Il fait chaud », « Enfin réunis », « Tous les deux », « A la même heure », « Le folklore américain », « Dans la glace », « Devant le juke-box », en 1965, « Le cinéma », « Je t’aime », « On est heureux », « Prends la vie comme elle vient », « Bang-Bang », « La course au soleil », « Le rêve », « Le  pipeau », « L’heure de la sortie », « Tu es toujours près de moi », « La vie est un tourbillon », « Le plus joli métier du monde » en 1966, « La famille », « Paméla », « Les jolies choses » (avec Jean Kluger), « Impossible n’est pas français », « Adios amor », « La porte en bois », « Le jour le plus beau de l’été », « Tout le monde aime danser », « Le kilt, un sou c’est un sou… », « Les papillons », « Dans une heure », « Oh ! Mon dieu qu’elle est mignonne » en 1967, « Quand une fille aime un garçon », « Le grand défilé », « Dalila », « L’âne, le bœuf et le petit mouton », « Petite fille de français moyen », « Isabelle », « La petite église », « En maillot de bain », « Long sera l’hiver », « Au milieu des nuages », « La vamp », « Oui c’est l’amour » en 1968, « Arlequin », « La ville », « Sheila la la », « Quelqu’un et quelque chose », « Love, maestro please », « Bonjour monsieur le directeur », « La colline de Santa-Maria », « Fernando », « Oncle Jo », « Du côté d’où viendra le jour », « Il est tellement jaloux », « Une petite pensée pour toi » en 1969, « Julietta », « Le soleil est chez toi », « Na na na », « L’agent secret », « Ma vie à t’aimer », « Chéri, tu m’as fait un peu trop boire ce soir », « Reviens, je t’aime », « La pluie » en 1970, « Les rois mages » en 1971, et « Samson et Dalila » en 1972. Entre-temps, il écrit « Impossible n’est pas français » avec Claude Carrère, Georges Aber et Jean Kluger en 1967, « Bonjour monsieur le directeur » avec Claude Carrère, Jacques Plante et André Salvet, « La colline de Santa-Maria » avec Claude Carrère et Jacques Plante en 1969, « Une femme » avec Claude Carrère et Vline Buggy, « J’adore » avec Claude Carrère, Jean Schmitt et Yvonne Tywoniak (du 1er Album) en 1971.

00 1962 1

00 1963 1

00 1963 2

1963 19

00 1964 2

1964 42

1964 43

1965 37

1965 38

1965 43

00 1965 1

00 1966 1

1966 58

1966 59

00 1967 1

1967 44

1967 55

1968 30

00 1968 1

1968 34

1969 33

00 1969 1

00 1969 1

1970 25

26 06 1970

00 1970 1

00 1971 2

00 1971 1

00 1972 2

Il collabore avec de nombreux artistes, dont Marcel Amont, Charles Aznavour, Joséphine Baker, Alain Barrière, Frida Boccara, Carlos, Jean-Claude Casadesus, Karen Cheryl, Maurice Chevalier, Martine Clémenceau, les Compagnons de la chanson, Dalida, Michel Delpech, Douchka, Fernandel, Franck Fernandel, Frédéric François, le Gala des Variétés, Henri Genès, Chantal Goya, Johnny Hallyday, Nancy Holloway, Jaïro, Charlotte Julian, Lenny Kuhr, Georgette Lemaire, Enrico Macias, Jeane Manson, Guy Mardel, Mireille Mathieu, Mick Micheyl, Pierre Perret, Michel Polnareff, Laurent Rossi, Tino Rossi, Jean Sablon, Henri Salvador, Michel Sardou, Shake, les Surfs, Svetlana, Michèle Torr, Hervé Vilard, David-Alexandre Winter, Rika Zaraï, etc. pour la télévision avec Maritie et Gilbert Carpentier, Michel Drucker, l’Eurovision, Guy Lux, Raymond Marcillac (Télé Dimanche), Jacques Martin, le Midem, Patrick Sabatier, etc. les films, dont Divine, La chanson de Lara, La comtesse de Hong-Kong, Un homme et une femme, etc.

Publié dans : ||le 1 septembre, 2007 |10 Commentaires »

10 Commentaires Commenter.

  1. le 4 octobre, 2007 à 23:38 yannickguillo écrit:

    Ce n’est pas un « comment » à cet article en particulier, mais sympa ce blog…..

    Répondre

  2. le 3 février, 2008 à 22:54 Pierre S. écrit:

    Jean Claudric dirige l’orchestre de Mireille Mathieu depuis des lustres!
    Il l’accompagne en Allemagne , en Russie, en Italie, en Finlande, aux Etats-Unis…et bien sûr en France/Suisse/ Belgique.

    Répondre

  3. le 1 juillet, 2008 à 0:59 David A écrit:

    Jean Claudric a aussi accompagné en 1970 avec son orchestre Salim HALALI. Ce dernie fut un monstre sacré dans le musique arabo andalouse. Salim HALALI a regné avec sa voix unique des années 40 à 90. Salim Halali avait donné un concert unique à Pleyel ou se cotoyaient sur scene 2 orchestres (40 musiciens) 1 orchestre oriental et l’autre de Jean Claudric. Merci à toi Jean Claude: J’ai eu l’echo du musicien de Salim que tu as rencontré. la voix, le magnetisme de Salim te manquent. Comme je te comprends.

    Répondre

  4. le 19 juillet, 2008 à 19:59 Narboni écrit:

    Jean Claudric a aussi travaillé avec mon père Guy Narboni, comme orchestrateur sur certains de ces titres.

    Il nous parlais toujours de lui avec beaucoup d’admirations!

    Papa nous à quitté le 21 juin 2008 (fête de la musique).

    Si vous désirez écouter les chansons de papa et bien sur le magnifique travail de Jean, n’hesitez pas à vous ballader et decouvrir son site:

    http://www.guynarboni.com

    Répondre

  5. le 11 janvier, 2009 à 14:32 HUOT DIDIER écrit:

    je suis le chef d’orchestre du nouveau big band de L’OPERA de MARSEILLE et je desirerai contacter monsieur J.CLAUDRIC pour un projet musical concernant ses arrengements des disques  » LE MONDE SYMPHONIQUE DE J.BREL ET DE M.SARDOU »;merci de me renvoyer le maximum de renseignements concernat les contacts de Mr J.CLAUDRIC.

    Répondre

  6. le 4 octobre, 2010 à 17:17 JENNESSON René écrit:

    Salut Jean Claude

    Je suis né à St Eugène Alger j’ai été en classe au collège Guillemin et dans la même classe de notre Professeur de Français je crois M CALMONT qui nous avait demandé ce que nous ferions Adulte et à sa grande surprise vous avez répondu « Chef d’Orchestre de Piano Jazz » ses lunettes en sont tombés surtout que vous étiez excellant en Français.

    J’ai 79 ans et vous 80 ans j’aimerais avoir de vos nouvelles il n’est jamais trop tard pour bien faire

    En espérant avoir de vos nouvelles
    Amicalement René JENNESSON

    Répondre

  7. le 7 janvier, 2012 à 13:00 Michel Guéret écrit:

    Bonjour
    J’aimerais savoir qui étaient les guitaristes qui accompagnaient E.Macias lors des enregistrements avec J.Claudric dans les années 60.
    Merci
    Michel Guéret

    Répondre

  8. le 29 octobre, 2012 à 17:22 Briant écrit:

    J’ai conservé miraculeusement sur une K7, l’enregistrement sonore d’une partie d’émission tv de Jacques Martin, ou ce dernier accompagne Jean Sablon dans un duo de pot-pourit, Jean Sablon terminant sa prestation en interprétant une chanson, extraite vraisemblablement de son dernier disque, qui commence comme cela: « Quand Paris reine du monde, chantait ces refrains, à son époque de gloire vers les années vingt, l’Amérique Mistinguett, nous ramonait ses gambettes, en disant, ils ont tout, mais pas ça au USA »

    Quel serait son titre ? Serait-ce une orchestration de Jean Claudric, Ce dernier aurait-il travaillé avec Jacques Martin dans ses émissions de variété ? L’année de cette émission tv correspondrait elle aux adieux de Jean Sablon en 1982. Merci à l’avance, Sylvain

    Répondre

  9. le 29 décembre, 2012 à 22:44 djemaa nabil écrit:

    je salue jean clauderic je l’ai vu à alger sidi fredj lors du forum international de l’amitié je l’ai accompagne à son quartier natal bab el oued aux trois horloges avec sa femme puis au cimetiere de bomoghine
    je lui passe le bonjour d’alger precisemment de bab el oued a bientot

    Répondre

  10. le 29 décembre, 2012 à 22:48 djemaa nabil écrit:

    je m’excuse pour le nom du cimetiere c’est bologhine actuellement avant st eugene

    Répondre

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...