1958 : ARTISTES

1958

Les plus grands succès de l’année : DALIDA (Tu me donnes… Come prima) de Marino Marini Comeprima, repris par les Platters For the first time, (Tu m’étais destiné) de Paul Anka You are my destiny, (Du moment qu’on s’aime) de Piccolissima serena, et (Si je pouvais un jour revivre ma vie) de Gilbert Bécaud, d’après If I could live my life again. Edith GASSION « Edith PIAF » (Milord).

Marcel AMONT (Mazurka) et (Aie mon cœur) de Grauges Escude Cofiner & Ignacio Ballesteros La portugesa, puis un autre 45 Tours (L’eau vive) et (Dans le même sabot) de Cahan, ainsi qu’un autre 45 Tours (Le balayeur du Roy). Hugues AUFRAY « Bob AUBERT & son TYPIC BRÉSILIEN » et son 1er 45 Tours (Eu chorei), puis un autre 45 Tours (Cabeça inchada). Charles AZNAVOUR (Quand tu reviens chez moi, mon cœur) et (Je hais les dimanches), puis un autre 45 Tours (Je te donnerai), ainsi qu’un autre 45 Tours (De ville en ville) et (A tout jamais). Gilbert BECAUD (C’est merveilleux l’amour) et (Viens danser), puis un autre 45 Tours (Croquemitoufle) du film Croquemitoufle, et (Si je pouvais un jour revivre ma vie). Georges BRASSENS (La légende de la nonne) et (Au bois de mon cœur) du film Porte des Lilas. Jacques BREL (L’air de la bêtise), puis un autre 45 Tours (La lumière jaillira), ainsi qu’un autre 45 Tours (Voir), et un autre 45 Tours (Je prendrai). Claude CARRERE (Sur un coup de tête), puis un autre 45 Tours (OK Corral), (Le diable ou le bon dieu) et (Arriver). Pétula CLARK (Alone, why must I be alone) du film Une nuit à l’opéra, repris par Dalida Je pars, (Sonny boy) du film Le chanteur de jazz, (Afraid to dream) du film You can’t have everything, et (Goodnight my love) du film Stowaway, puis un autre 45 Tours (To you my love) de Line Renaud Je ne sais pas, (Baby lover) du film Six five special, et (Hark the herald angels sings), ainsi qu’un autre 45 Tours (Come prima). Pétula CLARK CHANTE EN FRANÇAIS & Claude ROBIN (Allô mon cœur), puis (Papayer) de Mangos, (Tout ce que veut Lola) de Whatever Lola wants du spectacle Dann Yankees ! et (Histoire d’un amour) de Historia de un amor. Annie CORDY (Hello, le soleil brille !) de Mitch Miller Colonel Bogey du film Le pont de la rivière Kwaï, et (Paris Paname), puis un autre 45 Tours (Ton cheveu), ainsi qu’un autre 45 Tours (Torero), et un autre 45 Tours (Hula hoop, houla houp) de Georgia Gibbs Hula hoop, et (Docteur miracle) des Blazers With doctor. DALIDA (Dans le bleu du ciel bleu) de Domenico Modugno Volare, nel blu dipinto di blu, repris par Al Martino en 1975, Peter Alexander en allemand, les Gipsy King en 1989, (Les yeux de mon amour) de Cabro frio, et (Dieu seul) de Love me for ever, puis un autre 45 Tours (Je pars) de Pétula Clark, Frankie Valli & les Four Seasons Alone, why must I be alone du film Une nuit à l’Opéra, (Inconnu mon amour) du film Rapt au 2è bureau, (L’amour chante) du film Rapt au 2è bureau, et (Timide sérénade) de Gloria Christian Timida serenata, ainsi qu’un autre 45 Tours (Aie ! Mon cœur) de La portugesa, et (Héléna), un autre 45 Tours (Les gitans), (Rendez-vous au Lavandou) et (Mélodie perdue). Sacha DISTEL (Garde ça pour toi) de Catch a falling star, repris par Françoise Hardy, (Là, près de la fenêtre) de In the will small hours, et (Dors mon amour) d’André Claveau, puis un autre 45 Tours (Brigitte). Georges GUETARY (M’amie) et (Mon amour, Ô mon amour), puis un autre 45 Tours (Dans le bleu du ciel bleu) de Domenico Modugno Volare, nel blu dipinto di blu, repris par Al Martino en 1975, Peter Alexander en allemand, ainsi qu’un autre 45 Tours (Réveillon à Paris) de l’opérette Pacifico, et (Mon cœur) de l’opérette Pacifico. Gloria LASSO (Gondolier) de Pétula Clark, Judy Garland With all my heart, (Histoire d’un amour) de Carlos Almaran Historia de un amor, et (C’était hier), puis un autre 45 Tours (C’est ça l’amour) de Cole Porter, et (Diana) de Paul Anka Diana, ainsi qu’un autre 45 Tours (Sarah) et (Je t’aimerai, t’aimerai). Dario MORENO (Bébé lune), (Le diable au corps) du film Les 7 merveilles du monde, et (Tout ce que veut Lola) de What ever Lola wants, puis un autre 45 Tours (Sarah), (Que l’amour me pardonne) et (Timide sérénade) de Timida serenata, ainsi qu’un autre 45 Tours (Viens) des Kalins Twins When, (Si tu vas à Rio) de Madureira chorou, (Je pars) de Pétula Clark, Judy Garland, Frankie Valli & les Four Seasons Alone, why must I be alone du film Une nuit à l’Opéra, et (Bonjour chérie) de Return to me, un autre 45 Tours (Guitare et tambourin), (Tu m’étais destinée) de Paul Anka You are my destiny, et (Eso es el amor), et un autre 45 Tours (Tequila) des Blazers Tequila. Pierre PERRET (Le sex-appeal d’Emile). Line RENAUD (Buona sera) de Louis Prima Buena sear, puis un autre 45 Tours (Dis, oh ! Dis) de Everybody loves a lover, (Fais ta prière… Tom Dooley), (Passion ! Passion) d’après Beethoven, et (C’est là, pour ça) du film L’increvable. Tino ROSSI sort plusieurs disques (Si tu voulais m’aimer), (Le petit tango), (Fleur du Japon), (Imploration) de l’opérette Naples au baiser de feu, (Naples au baiser de feu) de l’opérette Naples au baiser de feu, (Chanson napolitaine), (Te voglio bene tanto), (Prière à San Genero), (Costenzella), (Sérénade pour un ange), (Sans toi), (Les rues de Napoli), (O bernadette), (Madré Mia), (Corsica), (Mama) du film Marlène, (Adieu amour) du film L’adieu aux armes, (Vendicello di Roma) du film Les 7 colonnes de Rome, (Bon voyage), (Dans le bleu du ciel bleu) de Domenico Modugno Volare, nel blu dipinto di blu, (Mélodie perdue), (Tu es de mon pays), (Du moment qu’on s’aime) de Teddy Reno Piccollissima serenata, (Reviens, reviens moi), (Le bateau de Tahiti), (L’ajaccienne), (Petite Corse), puis un autre 45 Tours (Si tu vas à Rio) de Madureira chorou, (Tu me donnes… Come prima) de Marino Marini, des Platters Come prima, (Pourquoi n’as-tu rien dit ?) et (Bonjour chérie) de Return to me, et d’autres 45 Tours (Parigi, Roma), (Guitare et tambourin), (L’eau vive) de Guy Béart du film L’eau vive, et d’autres 45 Tours (Parigi, Roma), (Guitare et tambourin), (L’eau vive) de Guy Béart, du film L’eau vive, (Je t’écrirai) et (Cœur à cœur) du film Anna de Brooklyn. Tino ROSSI & Laurent ROSSI (Amour, enfants et mandolines) et (Merci monsieur Noël). Henri SALVADOR (Mazurka, pour ma mie), puis un autre 45 Tours (J’ai 20 ans), ainsi qu’un autre 45 Tours (Dans mon île), un autre 45 Tours (Blouse du dentiste) et (Oh ! Quand les saints) de When the saints go marchin’in, d’après un traditionnel de Quincy Jones, (Les gars de Rochechouart), un autre 45 Tours (Gondolier) de Pétula Clark, Judy Garland With all my heart, et (Buenas noches mi amor), un autre 45 Tours (La guerre en dentelles), (Sarah) et (Le langage des fleurs, Ninette), un autre 45 Tours (Une île au soleil) du film Island in the sun, et un autre 45 Tours (Tu me donnes… Come prima) de Marino Marini, des Platters Come prima, et (Bal de Vienne) de The sentimental touch. Monique SERF « BARBARA : LA CHANTEUSE DE MINUIT » et son 1er 45 Tours (L’homme en habit) de Domenico Modugno Vecchio frak, puis un autre 45 Tours (Les amis de monsieur). Jean TENNEBAUM « Jean FERRAT » et son 1er 45 Tours (Les mercenaires).

Publié dans : ||le 24 août, 2016 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...