Artistes : Printemps 1961

N° : Dalida (Les marrons chauds), (Garde-moi la dernière danse) des 5 Satins, de Pétula Clark, des Drifters, de Jimmy Justice Save the last dance for me, et (La joie d’aimer) de Unforgiven, du film Les ventes des plaines+ 50.000

N° : Hugues Aufray (San Miguel), (Nuit et jour) de Liebelei, et (Madeleine). - 50.000

N° : Sacha Distel (Le boogie du bébé) de Baby sitting boogie, (A cause de toi) de I don’t know why, et (Oui devant Dieu) de La novia- 50.000

AUTRES ARTISTES

Richard Anthony (Tu parles trop) de Joe Jones You talk too much en 1959, (Cliqueti-clac) de Four little heels, (Va faire un p’tit tour chez les grecs) de Groovy to-night, et (Clin d’œil) de Google eye’d.

Richard Anthony (Allons dans le bois) de Good time baby, (Dis-lui que je l’aime) de Somebody to love, (Quand tu me diras oui) de Linda Lee, et (Dis à Laura) de Ray Peterson, Ricky Valence Tell Laura, I love her.

Gilbert Bécaud (Quand l’amour est mort) et (Natashquan).

Thérèse Coquerelle « Isabelle Aubret » et son 1er 45 Tours (Printemps, avril carillonne) de Jean-Paul Mauric, et (Nous les amoureux) de Jean-Claude Pascal.

Annie Cordy (La chanson du Marsupilami).

Nicole Croisille et son 1er 45 Tours (Dieu merci, il m’aime aussi) de Ray Charles Hallelujah, I love her, (Pour être un jour aimée de toi) de l’opérette L’auberge du cheval blanc, (C’est peut-être l’amour) de Almost like being in love, et (Nous les amoureux) de Jean-Claude Pascal.

Georges Guétary (Dans le cœur de ma blonde) de Norman Pretty Wheels.

Johnny Hallyday (24.000 Baisers) de Adriano Celentano 24.000 Mila baci, repris par Aylin Prandi en 2011, (Sentimental) de Sammy Frank, Elvis Presley, Cliff Richard You’re so square, baby I don’t care en 1957, repris par Eddy Mitchell en 1963.

Johnny Hallyday (Tu parles trop) de Joe Jones You talk too much en 1959, (Une boum chez John) du film Dossier 1413, et (Oui mon cher) de Billy Craddock I want that, du film Dossier 1413.

Johnny Hallyday (Nous les gars, nous les filles) de Floyd Robinson Boys and girls, et (Mon septième ciel) de Sal Mineo Seven steps to love en 1958, repris par Dick Rivers en 2011.

Gloria Lasso (Cordoba) et (La montagne) de La montaña.

Claude Moine « Eddy Mitchell et les Chaussettes Noires » avec William Benaïm, Jean-Pierre Chichportich, Tony D’Arpa et Aldo Martinez pour leur 1er 45 Tours (Tu parles trop) de Joe Jones You talk too much en 1959, (Be bop a Lula) de Gene Vincent Be bop a Lula du film La blonde et moi en 1956, repris par Sheila I’m  your baby doll en 1978, (Si seulement) de Elvis Presley Dirty, dirty feelin’, et (Tant pis pour toi) de Gene Vincent Wild cat.

Dario Moréno (La montagne de l’amour) de O imittos, (Tu parles trop) de Joe Jones You talk too much en 1959.

Dario Moréno (Vieux Mac Donald) de Ol’ Mac Donald, (Mon âne gris) To gaidouraki, (Le dos dans l’herbe) de Farniente, et (Exodus) du film Exodus.

Tino Rossi (Connais-tu ?), (Amour à Naples) de Started in Naples, (Marina viva) et (Qu’il est doux) de Wooden heart.

Tino Rossi (Mon chant d’amour) et (Mattéo).

Tino Rossi (L’enfant que j’aime) de Tchaïkovski Symphonie N°5, (Tout le bonheur du monde) d’après Adagio d’Albinoni, (Le pays merveilleux) de Rimsky Shéhérazade, et (Romance du passé) de Tchaïkovski Romance en Fa Mineur Op. N°5.

Tino Rossi (Le temps d’un tango) et (Une simple carte postale).

Publié dans : ||le 13 décembre, 2020 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...