88 : 38EME 45 TOURS « C’EST LE CŒUR, LES ORDRES DU DOCTEUR » (24/02/1975)

88 : 38EME 45 TOURS

1 : C’EST LE CŒUR (LES ORDRES DU DOCTEUR) de Sunny « Doctor’s orders » en 1974, repris en anglais par Carol Douglas, Patsy Gallant en 1974,  Sandy Nelson en 1975, Paula, Lisa Carter en 1988, Maegan en 1984, Andrée Maranda en 1989, Paula, Sabrina en 1988, Red 20 en 1995, repris en allemand par Petra Cilius, repris en danois par Gitte Haenning, repris en finnois par Léa Laven, repris en français par Lili Montès, d’après les paroles et la musique de Roger COOK, Roger GREENAWAY et Stephens GEOFF « Geoff STEVENS » (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions E.P.O.C)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Jean SCHMITT

2 : LE BONHEUR FILE ET ROULE ENTRE NOS DOIGTS (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions ZAGORA)

Paroles & Musique : Claude AYOT « Claude CARRERE », Daniel VANGARDE et Katherine PANCOL

Arrangements Musicaux : Mathias CAMISON « Mat CAMISON » (1) et Jean-Claude PETIT (2)

Enregistrement & Mixage : Studio C.B.E à PARIS 18è (Par : Bernard ESTARDY)

Photo : Giancarlo BOTTI

Produit par Claude CARRERE, pour PRODUCTIONS DISQUES CARRERE

Distribution : DISTRIBUTION CARRERE

Références : N.A-49.101

Imprimeries C.I.D.I.S-LOUVIERS (27) & A.R.E.A.C.E.M-D-3

C’EST LE CŒUR (LES ORDRES DU DOCTEUR)

Malgré le repos en attendant « bébé », SHEILA sort « C’est le cœur (Les ordres du docteur) » une adaptation française d’un titre « disco ». Elle vient de l’enregistrer assise sur un fauteuil, les jambes relevées avec une voix très douce, car la chanteuse avait des mucosités sur les cordes vocales. Mat CAMISON trouva la façon de chanter en dirigeant les séances avec Claude CARRERE, d’une façon très sexy avec une voix superbe, beaucoup de charme et de feeling. Les musiciens y jouèrent sur des synthétiseurs analogiques avec des MOOD et MINI MOOD MONOPHIQUES, sur des claviers et des pianos électriques.

Claude CARRERE embauche une nouvelle attachée de presse Annie MARKHAN. Elle s’occupera de toute la promotion des PRODUCTIONS DISQUES CARRERE et DISTRIBUTION CARRERE. Annie MARKHAN travaillait chez Eddie BARCLAY. Depuis quelques mois, le producteur était en contact avec Norbert ALEMAN (BARCLAY), pour récupérer le chanteur Christian DELAGRANGE.

L’attaché de presse Umberto PETRUCCI « Humbert IBACH : Mémé IBACH », reçoit une proposition de Régis TALAR (TRÉMA) et Jean-Claude PÈLERIN (DISQUES PHILIPS), pour la signature d’un contrat. Ils offrent une énorme somme d’argent et la possibilité d’être le producteur, en gérant la carrière de SHEILA et RINGO. Le couple n’ose pas quitter Claude CARRERE peut-être par peur de perdre un certain confort. Avant d’être accusé d’avoir volé les vedettes du producteur, l’attaché de presse préfère produire une artiste, indépendamment de son patron. Par l’intermédiaire de Max AMPHOUX (Editions ALLO MUSIC), il fait la connaissance d’Isabelle MORIZET. Celle-ci vient de faire le tour des maisons de disques et passe une audition sur la musique du film MACADAM COW-BOY et sur le titre « Les rois mages », dans les bureaux des PRODUCTIONS DISQUES CARRERE. Lors d’un voyage aux ETATS-UNIS, Umberto PETRUCCI découvre dans un magasin des portes clés avec des différents prénoms féminins, dont « Karen » et « Cheryl ». Il trouve l’idée de les rassembler en « Carène » et « Cheryl », puis lui sort un premier single en accord avec Claude CARRERE. SHEILA n’apprécie pas trop le comportement de son producteur, ni de son ancien attaché de presse. Elle se sent « trahie » du fait de son absence provisoire.

La radio R.M.C (RADIO MONTE-CARLO), consacre la chanteuse : FEMME DE L’ANNÉE.

16 MARS 1975

RING-PARADE (Par Guy LUX et André TORRENT) ANTENNE 2 C’est le cœur les ordres du docteur, séquence filmée dans sa maison à FEUCHEROLLES (78).

29 MARS 1975

JOURS DE FRANCE Sheila et Ringo, la ronde de l’attente : Le couple fait un reportage dans leur maison à FEUCHEROLLES (78), avec une quinzaine d’enfants du voisinage, lors du weekend de Pâques.

07 AVRIL 1975

Vers 4 heures du matin, la chanteuse met au monde un petit garçon LUDOVIC RINGO JUNIOR, filmé au magnétoscope par le papa à la CLINIQUE SPONTINI de PARIS 16è. Le bébé mesure 50 cm et pèse 3 kilos. Le prénom d’origine germanique signifie gloire et combat. Il fut choisi par RINGO en souvenir de son grand-père paternel.

08 AVRIL 1975

JOURNAL 18H40 et 20H (Par Katherine PANCOL) ANTENNE 2 (Diffusion : 10.04.75) Reportage Le bébé de Sheila. Afin de garantir leur tranquilité et en saisissant l’opportunité de surexposer l’image du bonheur médiatique, Claude CARRERE convoque les radios, les photographes James ANDANSON, Léonard DE RAEMY, Michel GINFRAY et André GRASSART, etc. La revue de presse est énorme : 15 ANS Sheila et Ludovic, Ringo raconte par JEAN-PIERRE ; BONNE SOIRÉE ; FLEUR BLEUE Sheila, la première photo de Ludovic ; FRANCE DIMANCHE Le bébé de Sheila ; FRANCE SOIR Sheila vous présente Ludovic, son fils par Jean-Loup LAFONT ; HIT Spécial Sheila, Ringo… et Ludovic ; ICI PARIS Sheila maman, raconteJOURS DE FRANCE Sheila, bonjour Ludovic ! ; L’AURORE Sheila et Ringo : Enfin un garçon ! ; LE MÉRIDIONAL Sheila, un fils ; LE SOIR ILLUSTRE Sheila maman heureuse ! Ludovic, c’est Ringo modèle réduit ; LE PARISIEN LIBÉRÉ « Il » s’appelle « Ludo » ; LE PROVENÇAL Sheila, un garçon et voici Ludovic ; MADEMOISELLE ÂGE TENDRE Sheila maman, les premières photos en poster géant ; PARIS MATCH Le dernier succès de Sheila par Katherine PANCOL ; PODIUM Sheila, Ringo et Ludovic, 1er Poster géant, les premiers jours de Ludovic Bayle, ; SALUT LES COPAINS Ludovic va bouleverser la vie de Sheila et Ringo, puis NOUVEAU STÉPHANIE Bébé de Sheila, les premières photos.

Ringo, Sheila and Newborn Son Ludovic

10 AVRIL 1975

LE COURRIER DU VAL-DE-MARNE Les photos d’enfance de Sheila née à Créteil, Quand Sheila venait rue Paul-Avet, cueillir les cerises de ses grands-parents par Colette DESCHAMPS : La grand-mère maternelle de la chanteuse, Georgette GAULTIER répond à une interview.

TAXI (Par Frank LIPSIK) R.M.C (RADIO MONTE-CARLO), avec la présence du couturier Loris AZZARO, du producteur Claude CARRERE et du coiffeur Michel MASTEY.

Par la suite, les journalistes feront un débat sur le sujet d’un 2è enfant du couple, mais le planning entraînera la chanteuse dans un système infernal. L’astrologue Jean RIGNAC fait son thème pour le magazine HIT. Il lui prédit une vie sous pression avec une activité débordante qui impressionnera son entourage et fera tout pour qu’on l’admire, mais n’y réussira pas toujours et sera la cause de nombreux scandales de sa vie excessive. Une nurse est engagée en permanence pour aider la maman, qui reviendra bientôt devant les écrans de télévision. La presse reparle de scène en annonçant une tournée d’été de SHEILA et RINGO qui restera sans suite, comme la préparation du ballet sur une chanson dynamique pour une émission chez Guy LUX.

21 AVRIL 1975

Le couple pose devant le photographe Patrice PICOT, en compagnie de leur fils.

03 MAI 1975

CINÉ REVUE Sheila, pas question de s’arrêter de travailler par Bernard ALES ; HIT Sheila et Ringo espionnent leur fils, par une caméra électronique ; JOURS DE FRANCE Sheila, une maman modèle par Paul GIANNOLI ; LE PARISIEN LIBÉRÉ Oh !, l’amour d’une mère ! Amour que nul n’oublie… ; MADEMOISELLE ÂGE TENDRE Le nouveau bonheur de Sheila et Ringo ; NOUVEAU STÉPHANIE Le bonheur en famille, puis PODIUM En exclusivité Sheila, Ringo et Ludovic, pour la première fois chez eux par Michèle HUART, dans leur maison à FEUCHEROLLES (78). Le couple annonce également que les prochaines photos de leur fils, seront publiées à l’occasion de son premier anniversaire.

Sheila with Son Ludovic

1975 54

07 MAI 1975

SHEILA et RINGO assistent aux obsèques du chanteur Mike BRANT à la SYNAGOGUE de PARIS 1er, rue de la VICTOIRE avec la présence de Gilles DREU, Esther GALIL, Daniel GUICHARD, Guy LUX, Enrico MACIAS, Jacques MARTIN, Rika ZARAÏ, les producteurs Gérard TOURNIER et Charles TALAR, etc.

10 MAI 1975

SUPER CLUB (Par Sam BERNETT) R.T.L « LA BULLE R.T.L », au Théâtre de l’OPÉRA MUNICIPAL à CLERMOND-FERRAND (63) devant le photographe Michel GINFRAY : MADEMOISELLE ÂGE TENDRE Sheila et Ringo sur scène, oui, mais… devant 4.000 personnes, NOUVEAU STÉPHANIE Sheila, 1er gala après la naissance de Ludovic ! & SALUT LES COPAINS Tous les moyens sont bons, pour Sheila et Ringo.

16 MAI 1975

JOURNAL 18H55 (Par Jean-Pierre FOUCAULT et Loïc MATHIEU) F.R.3 Reportage Tirage au sort des équipes, pour la finale de La Coupe de France, par Sheila et Ringo dans les studios de la radio R.M.C (RADIO MONTE-CARLO), à PARIS.

FLEUR BLEUE Sheila répond à vos questions.

1975 7

Sylvie VARTAN parle pour la première fois de SHEILA, dans le magazine SALUT LES COPAINS. La femme de Johnny affirme ne pas être jalouse du succès de la petite fille de français moyen, pas plus qu’avec les autres artistes et aurait bien aimé interpréter certaines de ses chansons, qu’elle trouve belles.

Publié dans : ||le 3 avril, 2008 |5 Commentaires »

5 Commentaires Commenter.

  1. le 7 avril, 2008 à 21:00 christian écrit:

    ah nous voici enfin dans ma période préférée. A partir de ne fais pas tanguer le bateau et ce qui suivra….j’adore!
    Merci encore pour toutes tes informations très précises et ton travaille vraiment chapeau!

    Répondre

  2. le 9 avril, 2008 à 22:29 brad021 écrit:

    Jolie periode meme si j’etais petit je me souviens de cette periode…la plus belle maman de france disait Mr Guy Lux
    brad

    Répondre

  3. le 1 mai, 2008 à 2:58 franck écrit:

    Quel beau travail tu as fais là… je prend plaisir à lire et relire toutes les fiches sur les divers disques de sheila…… 1974 est la période où j ai fais acheter à mes parents mon 1er 45t « ne fais pas tanguer le bâteau »… apres ce 1er 45t… l histoire d amitié d amour de gloire de pleure de fou rire fais parti de ma vie jusqu à nos jours et pendant lontemps merci encore pour ce beau travail chapeau….

    Répondre

  4. le 20 juillet, 2010 à 9:19 appartement à paris écrit:

    J’aime beaucoup ton article! Tu as fais un beau travail avec toutes ses informations bien précises

    Répondre

  5. le 23 mars, 2011 à 11:04 BAYLE écrit:

    Pourquoi, ce couple n’a pas duré longtemps ; C’est bien dommage pour eux. Je suis déçu de leur vie conjugal.Il n’aurait pas dû faire un enfant avec Ringo Bayle. Quand j’avais 8 ans je les ais vu chanter ensemble a Marseille sur le Vieux Port.
    ils était beaux tous les deux avec leur chanson culte.

    Répondre

Répondre à franck Annuler la réponse.

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...