40 : 17EME 45 TOURS-SUPER E.P (MARS 1968) QUAND UNE FILLE AIME UN GARÇON, et DALILA « DELILAH » & « ARTISTES » (PRINTEMPS 1968)

40 : 17EME 45 TOURS-SUPER E.P (MARS 1968) QUAND UNE FILLE AIME UN GARÇON, et DALILA

1 : QUAND UNE FILLE AIME UN GARÇON repris en français par Chantal Renaud en 1968 (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions UNIVERSAL M.C.A PUBLISHING-Catalogue des Éditions Musicales CARAVELLE SA)

Paroles & Musique : Claude AYOT « Claude CARRERE », Jacques PLANTE et Georges ABER

2 : LE GRAND DÉFILÉ de Barry Mason « American girl », d’après les paroles et la musique de John MASON « Barry MASON » et Leslie REED (Éditions EMI PUBLISHING FRANCE-Catalogue des Éditions Francis DAY PUBLICATIONS SA)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Georges ABER

3 : DALILA de Tom Jones « Delilah », repris par Georges Jouvin et son orchestre, repris en anglais par les Platters, Charles Linton en 1969, Rick Powel, the Top Stars, the Sensational Alex Harvey Band en 1975, Ivory Medley en 1988, Zeno en 1990, Jorge en 2003, Donky Doris en 2005, repris en français par Martine Baujoud, César & les Romains, Stéphane en 1968, Jean-Marie Chapdelaine, les Classels, Gilles Girard en 1969, Yvhann Cevic en 1990, repris en allemand par Peter Alexander, Steve George, the Top Stars, Gerhard Wendland Delilah, repris en brésilien par Natercia Barreto, Cauby Peixoto, repris en danois par Ray Adams, repris en espagnol par Los Catinos, Dyango, Esteban, Jimmy Fontana, Sandro, Daniel Diges Delilah en 2012, repris en grec par Teris Crysos, repris en italien par Jimmy Fontana, Léonardo, Junior Magli, I Ribelli en 1968, Rudy Rickson, repris en néerlandais par Fred Jasper, Lize Marke, Franck Valentino en 1990, repris en russe par Emil Dimitrov, Philipp Kirkorov, repris en serbo-croate par Stjepan Dimi Stanic, repris en tchèque par Karel Gott, repris en turc par Ertan Anapa, repris en yougoslave par Edvin Fliser, etc. d’après les paroles et la musique de John MASON « Barry MASON » et Leslie REED (Éditions EMI PUBLISHING FRANCE-Catalogue des Éditions Francis DAY PUBLICATIONS SA)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Jacques PLANTE

4 : L’ÂNE, LE BŒUF ET LE PETIT MOUTON des New Christy Minstrels « Yamao toko no uta » en 1965, d’après un air traditionnel (Éditions Claude CARRERE SARL)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE », Jacques PLANTE et André SALVET

Arrangements Musicaux : Jean BACCRI « Jean CLAUDRIC : LE GRAND SAM »  

Enregistrement & Mixage : Studio DAVOUT à PARIS 20è (Par : François DENTAN et Yves CHAMBERLAND)

Photo : Jean-Daniel LORIEUX

Produit par Claude CARRERE, pour PRODUCTIONS DISQUES CARRERE

Distribution : SOCIÉTÉ PHONOGRAPHIQUE PHILIPS 

Références : M 437.418 BE

Imprimeries J. COLOMBET PARIS 15è & J.A.T PARIS

Musiciens : Jean BACCRI « Jean CLAUDRIC : LE GRAND SAM » et son orchestre   

« Quand une fille aime un garçon, c’est sa raison de vivre. Quand une fille aime un garçon, le voir partir c’est un peu mourir. Sheila… »

QUAND UNE FILLE AIME UN GARÇON

DALILA 

SHEILA enregistre au STUDIO DAVOUT sur une console de 8 pistes. Le texte de QUAND UNE FILLE AIME UN GARÇON, qu’elle enregistre en une seule prise, devait être l’adaptation de Percy SLEDGE « When a man loves a woman » mais Johnny HALLYDAY « Quand un homme perd ses rêves ». Claude CARRERE lui propose LE GRAND DÉFILÉ, que SHEILA interprète de façon joyeuse en 3 prises.

00 1968 2

06 MARS 1968

TÊTES DE BOIS ET TENDRES ANNÉES (Par Albert RAISNER) O.R.T.F 1 Quand une fille aime un garçon et Dalila, puis le final sur l’air de La famille avec la présence de MONTY, Michel POLNAREFF, etc.  

France, Paris : Sheila

00 1968 1

00 1968 2

04-1968-11     04-1968-21

NOIR ET BLANC Pour la première fois, Sheila parle des hommes et de l’amour par Jean C MAZERAN.

00 1968 1

Claude CARRERE organise avec sa tante ALICE, gérante d’une entreprise de cosmétique, la création d’une crème SHEILA DERMINE par l’intermédiaire de LA BOUTIQUE DE SHEILA et son slogan « Sheila dermine, c’est naturel… » dans un local du 14 rue VAVIN à PARIS 6è, pour des produits distribués dans les parfumeries, les pharmacies et les grands magasins.

CARRERE SHEILA

19 MARS 1968

EMISSION (R.T.B : RADIO TÉLÉVISION BELGE) Le grand défilé et Dans une heure.

27 MARS 1968

TILT MAGAZINE (Par Michel DRUCKER) O.R.T.F 1 Quand une fille aime un garçon et Le grand défilé chorégraphié par Jean SCHMITT « Johnny MARIE », avec des danseurs et la présence de Jacques DUTRONC, Jacqueline HUET, etc. : PARIS JOUR C’est pour vous que Sheila se fait belle.

1968-43

1968-45

1968-49

Captures d’écran : Sheila Télérêvée

AVRIL 1968

BONNE SOIRÉE Sheila garde le sourire par VÉRONIQUE.

SHEILA pose en compagnie d’un danseur, devant le photographe André BERG.

De nouveau, elle participe à une séance de photos avec Sylvie VARTAN par Jean-Marie PERIER, pour le magazine MADEMOISELLE ÂGE TENDRE.

La chanteuse inaugure la crème SHEILA DERMINE à l’HÔTEL HILTON de PARIS15è, avec la tante du producteur ALICE, le directeur de publicité monsieur FATOSME et l’animateur Albert RAISNER.

00 1968 1

ARCHIVES: SHEILA

1968 3

14 AVRIL 1968

DIM DAM DOM (Par Daisy DE GALARD et Michel POLAC) O.R.T.F 2 Quand une fille aime un garçon.  

00 1968 7

1968-51

1968-53

Captures d’écran : Sheila Télérêvée

18 AVRIL 1968

LA ROUTE DU JEUDI (Par Dominique NOHAIN, Jean NOHAIN et Gilbert RICHARD) O.R.T.F 1 Quand une fille aime un garçon, Le grand défilé et Pour la vie avec MONTY, à la SALLE DES FÊTES de JUVISY SUR ORGE.

1968-56

00 1968 1

Captures d’écran : Sheila Télérêvée

Le représentant d’Europe Mike HENNESSEY, de la plus grande revue international du disque le BILLBOARD, lui remet le TROPHÉE DE L’OSCAR DE LA MEILLEURE CHANTEUSE 1967-68, en présence de Claude CARRERE pour son succès discographique en France, mais aussi en ESPAGNE et au QUEBEC  du dernier 45 tours, avec des photos d’André BERG.

04-1968-1

JOURS DE FRANCE Je vis un vrai conte de fées… par J.M, dans les locaux de LA BOUTIQUE DE SHEILA à PARIS 2è.

Portrait de Sheila

00 1968 1  00 1968 1  00 1968 1

00 1968 5

ARCHIVES: SHEILA

PIERRE COHEN

SHEILA découvre le tennis par l’intermédiaire d’Anne-Marie PERIER et demande à son producteur de lui trouver quelqu’un, pour prendre des cours. Elle commence avec le professeur de tennis Pierre COHEN au STADE DE BOULOGNE SUR SEINE, en compagnie du magazine JOURS DE FRANCE. Dans un premier temps, une amitié naîtra entre l’élève et le professeur.

00 1968 6

1968 4

La chanteuse fait des photos pour LA BOUTIQUE DE SHEILA dans le catalogue de LA REDOUTE Automne-Hiver 1968-69 « A mon tableau de chasse… une merveilleuse petite robe trouvée à la Redoute… Sheila ».

PARIS JOUR « Mon chien et moi », Pour Sheila, un copain nommé « Miel » par Francis PUYALTE.

SHEILA pose devant le photographe Jean-Marie PERIER, pour la pochette de son prochain disque.

07 MAI 1968

PARIS JOUR Un « chouette » petit sauveteur, photos de l’Agence INTERPRESS : Elle remet la médaille d’argent du mérite civique sur la scène de BOBINO à PARIS 14è à un jeune adhérent de 14 ans, Jean-Luc CHAPELLE du CLUB DES JEUNES ANIMAUX. Il s’était brisé les jambes en voulant sauver son chien, au bord d’une falaise et baptise l’opération CHOUETTE.

00 1968 1

Son nouveau disque est prêt, il faut attendre que les événements du mois se calment à cause des grèves.

monia

N°1 : Peter SJÖHOLM « Peter HOLM«  (Monia) de sa chanson Monja. + 500.000

riquita

N°2 : Georgette PLANA (Riquita) Nouvel Enregistrement + 300.000 

nights%20in%20white%20satin

N°3 : les MOODY BLUES avec Graeme EDGE, Danny LANE, Michael PINDER, Ray THOMAS et Clint WARWICK (Nights in white satin) repris en français par Sylvie Vartan, en italien par Dalida. + 300.000

siffler%20sur%20la%20colline

N°4 : Joe DASSIN (Siffler sur la colline) de Gigliola Cinquetti Rosa nera, et (Comment te dire) d’Engelbert Humperdinck A man without love. + 300.000

my%20year%20is%20a%20day

N°5 : the BELOVED ONES « LES IRRÉSISTIBLES » avec Tom ARENA et leur 1er 45 Tours (My year is day) + 300.000

delilah

N°6 : Tom JONES (Delilah) repris par Sheila Delilah. + 300.000

baby%20come%20back

N°7 : the EQUALS avec Eddy GRANT (Baby come back) repris par the London Boys en 1993, Pato Banton en 1994, the Worlds Apart en 1995. + 300.000

days%20of%20pearly%20spencer

N°8 : David MC WILLIAMS (Days of pearly spencer) repris par Frank Alamo Je connais une chanson en 1968. + 250.000

quand%20une%20fille%20aime%20un%20garcon

N°9 : SHEILA (Quand une fille aime un garçon) et (Dalila). Elle se classe pendant 3 mois dans le TOP 15 des meilleures ventes mensuelles allant jusqu’à la 4è place, dont 15 semaines jusqu’à la 3è place et 2 fois de suite. Le disque obtient un succès correct, malgré les grèves du printemps. Les artistes souffrent du système de boycottage, alors que le public réclame par courrier les « JOHNNY, SYLVIE, CLOCLO, SHEILA, FRANÇOISE, FRANCE GALL, MIREILLE MATHIEU », etc. Les magasins LA BOUTIQUE DE SHEILA se portent à merveille, avec un chiffre d’affaires de cinq-cent dix milles francs. + 222.000

lady%20madonna

N°10 : les BEATLES (Lady Madonna) + 196.000

jai%20garde%20laccent

N°11 : Mireille MATHIEU (Oui, j’ai gardé l’accent) + 196.000

alouette

N°12 : Jean-Paul CHAPUISAT « Gilles DREU » (Alouette) + 150.000   

if%20I%20were%20a%20rich%20man

N°13 : Roger WHITTAKER (If I were a rich man) repris par Yvan Rebroff Ah si j’étais riche, Dalida Si j’avais des millions en 1968. + 106.000

il%20est%20cinq%20heures

N°14 : Jacques DUTRONC (Il est 5 heures, Paris s’éveille), (Fais pas ci, fais pas ça) de la série Fais pas ci, fais pas ça en 2007, et (L’augmentation) + 106.000

l%27histoire%20de%20bonnie%20and%20clyde

N°15 : Johnny HALLYDAY (L’histoire de Bonnie & Clyde) de Georgie Fame The ballad of Bonnie & Clyde, (Mal) de Deep Purple Hush, d’après Billy Joe Royal en 1967, (Le mauvais rêve) du film Les poneyttes, et (Hit parade) du film Les poneyttes. + 106.000

julie

N°16 : David CHRISTIE (Deux petites perles bleues) et (Julie) + 106.000

quelque%20chose%20tient%20mon%20coeur

N°17 : Herbert LEONARD (Provocation) du film Les teenagers, (L’amour dans les mains) de I feel love comin’on, et (Quelque chose tient mon cœur) de Gene Pitney Something’s gotten hold on my heart. + 106.000

i%27ll%20never%20leave%20you

N°18 : Nicole CROISILLE « Tuesday JACKSON«  (I’ll never leave you) du film Jeunes loups, coécrit par Claude CARRERE, repris par Nicoletta La nuit m’attire en 1968. + 106.000 

le%20bal%20des%20laze

N°19 : Michel POLNAREFF (Le bal des laze), (Encore un mois, encore un an) et (Y’a qu’un cheveu sur la tête à Mathieu) + 100.000

le%20temps%20des%20cerises

N°20 : Nana MOUSKOURI (Mon gentil des pêcheurs), (Le temps des cerises) et (La fenêtre) de To parathiri. + 100.000

des%20que%20je%20me%20reveille

N°21 : Enrico MACIAS (Dès que je me réveille).

la%20source

N°22 : Isabelle AUBRET (La chanson tendre), (Le ciel, la terre et l’eau) du film Alexandre le bienheureux, et (La source) Eurovision France 3è.

pardon

N°23 : Claude FRANÇOIS (Pardon), (Ce soir je vais boire) de Strasera mi butto, et (Ma fille) de My guy.

the%20dock%20of%20the%20bay

N°24 : Otis REDDING (The dock of the bay, « Sittin’on »).

hush

N°25 : Billie Joe ROYAL (Hush) repris par Johnny Hallyday Mal en 1967.

l%27oiseau

N°26 : Sylvie VARTAN (L’oiseau) et (Sur un fil).

emmenez-moi

N°27 : Charles AZNAVOUR (Caroline) du film Caroline chérie, et (Emmenez-moi, tout au bout de la terre).

la%20bande%20a%20bonnot

N°28 : Joe DASSIN (La bande à Bonnot) et (Plus je te vois, plus je te veux) de Robert Knight en 1967, repris par Nicoletta L’amour me pardonne, the Love Affair en 1968, Carl Carlton en 1974, Sandra en 1987, Gloria Estefan en 1995.

congratulations

N°29 : Cliff RICHARD (Congratulations) Eurovision Angleterre 2è.

dis-moi%20au%20revoir

N°30 : Pétula CLARK (Dis-moi au revoir) de sa chanson Kiss me goodbye, et (Dans mon lit) de Tiny bubbles.

sur%20la%20route%20de%20penzac

N°31 : les CHARLOTS (Sur la route de Pen’zac).

N°32  : Serge REGGIANI (Le petit garçon).

N°33 : Alain BARRIÈRE (Emporte-moi).

N°34 : John-Fred GOURRIER « JOHN FRED » & HIS PLAYBOY BAND (Judy in disguise, with glasses).

N°35 : Sacha DISTEL (Roméo et Juliette) de Roméo and Julia, et (Non amore) de Non amore.

N°36 : Eddy MITCHELL (Je n’aime que toi) et (Carla).

N°37 : les CHARLOTS (Berry blues) et (T.V.A, T.V.A « A moi d’payer ») de Sidney Bechet.

N°38 : les SUNLIGHTS (Maman la plus belle du monde) et (Comme un p’tit coquelicot).

N°39 : Richard ANTHONY (Je n’aime pas le bruit), (Petite anglaise) Sélection Eurovision France, (Ces deux-là) et (Un homme en enfer).

N°40 : Hugues AUFRAY (Des jonquilles aux derniers lilas).

N°41 : DALIDA (Si j’avais des millions) d’Yvan Rebroff Ah si j’étais riche, d’après Roger Whittaker If I were rich, (Tout le monde sait) de Everybody knows, et (Tzigane).

N°42 : MONTY (Pour la vie).

N°43 : Eric CHARDEN (Si tu m’aimes).

N°44 : Michel LAURENT « LAURENT » (La colline des vents) et (Comme un clown).

ADAMO (Il y a juste un an). Marcel AMONT (Mon frère le docteur) du film L’extravagant docteur Dolittle, et (Parler aux animaux) du film L’extravagant docteur Dolittle. ANTOINE (Ramenez-moi chez moi). BARBARA (Elle vendait des p’tits gâteaux). Pétula CLARK (L’amour viendra) de My own true love, du film Autant en emporte le vent, et (Tu reviens vers ta maison) de Am I that easy to forget. DANI (Comme tu les aimes). Michel DELPECH (Les petits cailloux blancs). Franck FERNANDEL (C’est toujours comme ça). Jean FERRAT (Les guérilleros) et (A Santiago). Nino FERRER (Le roi d’Angleterre). France GALL (Dady da da) et (La vieille fille). France GALL EN ALLEMAGNE (A banda) et (Der computer N°3) Sélection Schlager Wettbewerb 1968. Françoise HARDY (Je ne sais pas ce que je veux) de Tiny goess, et (Avec des si). Marie LAFORÊT (Le dit de Lola), (Qu’y-a-t’il de changé) et (Et si je t’aime) de Sunday morning. Georgette LEMAIRE (Si tu me disais) et (On dégringole). Gérard LENORMAN et son 1er 45 Tours (Reste une chanson) et (Le vagabond). NICOLETTA (L’amour me pardonne) de Robert Knight Everlasting love en 1967, repris par Joe Dassin Plus je te vois, plus je te veux, the Love Affair en 1968, Carl Carlton en 1975, Sandra en 1987, Gloria Estefan en 1995, the Worlds Apart en 1996, et (La nuit m’attire) de Nicole Croisille dite Tuesday Jackson I’ll never leave you. Henri SALVADOR (Ballade pour Bonnie & Clyde), (Claire ma secrétaire) et (Elle est toujours derrière). STONE (Je reviens chez moi). Michèle TORR (L’amour est bleu) de Vicky Léandros Love is blue, repris par les Compagnons de la Chanson, Chantal Pary, et (Fleur du pavot) du film L’homme qui trahit la mafia

Publié dans : ||le 29 décembre, 2007 |4 Commentaires »

4 Commentaires Commenter.

  1. le 29 décembre, 2007 à 14:46 marise écrit:

    merci pour ces articles et photos.

    bises

    Marise

    Répondre

  2. le 6 mai, 2008 à 19:45 brab écrit:

    MERCI TROP TOP TOUTE CETTE AVENTURE

    Répondre

  3. le 6 avril, 2009 à 17:49 Mingand écrit:

    Encore bravo pour ce site fait avec beaucoup de classe et de professionnalisme. Je me permets, concernant le EP 437.418 de 1968, de signaler qu’il existe une version avec (à priori) un vinyl qui aurait été fabriqué en Angleterre. Le rond est en papier bleu foncé et le disque possède un centreur. Sinon la pochette est absolument identique. Si vous voulez la photo de ce vinyl mystère je veux bien vous le faire parvenir. Encore bravo.

    Répondre

  4. le 21 mars, 2013 à 14:05 CAMET Jean-Louis écrit:

    « Dalila » : version espagnole 2012 : « Delilah » par Daniel Diges
    « Fernando » : version espagnole 2012 : « Un rayo de sol » par Daniel Diges
    « Gloria » : version espagnole 2011 : « Gloria » par David Civera

    Répondre

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...