1966/1967 : 13EME 45 TOURS-SUPER E.P « L’HEURE DE LA SORTIE » (26/10/1966) & « ARTISTES » (AUTOMNE-HIVER 1966)

1966/1967 : 13EME 45 TOURS-SUPER E.P

1 : L’HEURE DE LA SORTIE de son 1er film « Bang-Bang » d’après « Hora de la salida », repris en français par Nina Capri, Janie Jurka, Sophie Martin, repris en espagnol par Karina La hora de la salida pour l’Amérique du Sud, repris en italien par Wilma Goich L’ora dell’uscita en 1967, etc. d’après les paroles et la musique de Robert BOSMANS et Robert JACQMAIN « Bob JACQMAIN » (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions Raoul BRETON)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Jacques PLANTE

2 : TU ES TOUJOURS PRES DE MOI de son 1er film « Bang-Bang » (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions Raoul BRETON)

Paroles & Musique : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Jacques PLANTE

3 : LA VIE EST UN TOURBILLON de Cloda Rodgers « Every day is just the same » en 1966, repris en anglais par the Checkmates, d’après les paroles et la musique de William HAWKSHAW « Alan HAWKSHAW » (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions EMI MUSIC PUBLISHING FRANCE-Catalogue Peter MAURICE SA)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Georges ABER

4 : LE PLUS JOLI MÉTIER DU MONDE (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions EMI MUSIC PUBLISHING-Catalogue Robert SALVET)

Paroles & Musique : Claude CARRERE, Jean MORLANE « Jean-Pierre MORLANE », Pierre SAKALAKIS « Pierre SAKA », et Angèle LESPINASSE « Gisèle VESTA »

Arrangements Musicaux : Jean BACCRI « Jean CLAUDRIC : Sam CLAYTON »  

Enregistrement & Mixage : Studio EUROPA-SONOR à PARIS 13è (Par : François DENTAN et Jean-Michel POU-DUBOIS)

Photo : Guy ARSAC

Produit par Claude CARRERE, pour PRODUCTIONS CARRERE et DISQUES PHILIPS

Distribution : PHILIPS 

Références : M 437.270 BE

Imprimeries J. COLOMBET-PARIS 15è & J.A.T PARIS

Musiciens : Jean BACCRI « Jean CLAUDRIC : Sam CLAYTON » et son orchestre  

« L’heure de la sortie tout au long de l’année, l’heure de la sortie c’est le meilleur moment de la journée… Sheila » 

1966-61

L’HEURE DE LA SORTIE

Claude CARRERE trouve toujours des excellentes idées pour les chansons. Il choisit un thème qui concerne le quotidien des français, travaillant au boulot tous les jours avec « L’heure de la sortie ». Le producteur coécrit un hommage à son public « Le plus joli métier du monde ». SHEILA espère passer à l’OLYMPIA d’ici 2 ans. En attendant, elle doit penser à la promo de son nouveau disque et à celui du film « Bang-Bang ». Un deuxième long métrage serait déjà en préparation.

30 OCTOBRE 1966

TÉLÉ DIMANCHE (Par Roger LANZAC) O.R.T.F 1 L’heure de la sortie chorégraphié par d’Arthur PLASSCHAERT avec des danseuses, Tu es toujours près de moi, Le plus joli métier du monde, La vie est un tourbillon et Bang-Bang.

L’hebdomadaire FRANCE DIMANCHE, titre Drame d’amour pour Sheila, elle renonce à l’homme qu’elle aime, il est marié, le geste d’une chic fille, à propos de son partenaire Brett HALSEY du film « Bang-Bang ».

03 NOVEMBRE 1966

LE GRAND CLUB (Par Jean NOHAIN et Gilbert RICHARD) O.R.T.F L’heure de la sortie et Le plus joli métier du monde.

SHEILA commence la « synchro » de son film « Bang-Bang », qui devrait sortir fin janvier ou début février prochain. 

28 NOVEMBRE 1966

JOURS DE FRANCE L’heure de la sortie, à la manière de Sheila… : Elle tourne un scopitone de « L’heure de la sortie », produit par Daidy DAVIS-BOYER, dans le rayon des 20 ans au GALERIE LAFAYETTE à PARIS 9è .

1966-12-2

Capture d’écran : Sheila télérêvée… 

DÉCEMBRE 1966

Claude CARRERE lui publie un 33 tours qui regroupe les chansons de l’année, avec une photo de Jean-Marie PERIER. « L’heure de la sortie, tout au long de l’année, l’heure de la sortie, c’est le meilleur moment de la journée. Sheila… »

33t1966

TÉLÉ 7 JOURS Sheila au Palmarès par Janine BRILLET et TÉLÉ POCHE Retour en force de Sheila, l’heure de la rentrée.

14 DÉCEMBRE 1966

PARIS JOUR Sheila joue au Père Noël : La chanteuse effectue un reportage dans LA BOUTIQUE DE SHEILA à PARIS 14è.

Singer Sheila Organising Christmas Party

15 DÉCEMBRE 1966

LE PALMARÈS DES CHANSONS (Par Guy LUX, Anne-Marie PEYSSON, Jacques ANTOINE, Jacques SOLNESS et Jacqueline DUFOREST) O.R.T.F 1 L’heure de la sortie, Le plus joli métier du monde, La vie est un tourbillon, Bang-Bang, et Le cinéma : TÉLÉ 7 JOURS Ce fut le « Palmarès » de la générosité par Roland HESSE, etc.

1966-113

Capture d’écran : Sheila Télérêvée

18 DÉCEMBRE 1966

DOUCE FRANCE (Par André SALVET, Marianne LECENE et Jacques ARY) O.R.T.F L’heure de la sortie dans une usine à jouets, devant le photographe Alain CANU.

SHEILA

SHEILA

00 1966 1

1966 20

00 1966 3

SHEILA

Captures d’écran : Sheila Télérêvée

31 DÉCEMBRE 1966

SOIRÉE DE RÉVEILLON (Par Jean LEFEBVRE, Jean MARAIS, Mireille MATHIEU, Macha MERIL, MONTY et Michael PASTERNAK « PRÉSIDENT ROSKO ») O.R.T.F L’heure de la sortie, dans une séquence tournée à la Patinoire MOLITOR de PARIS 16è et Tu es toujours près de moi.

JANVIER 1967

CINÉ TÉLÉ REVUE Crans sur Sierre pour Sheila, pas de dolce vita, NOUVELLE REVUE DE LAUSANNE Les reconnaîtrez-vous ? De Crans à Gstaad en passant par Villars, les vacances blanches des vedettes internationales. « Pour les lecteurs de La Tribune de Lausanne, bonne année… Sheila » et photos d’André SARTRES et PARIS JOUR Sheila joue à la Marielle ! & Leur nouvel-an, Charmante Sheila une sportive accomplie : Elle part au sport d’hiver à CRANS SUR SIERRE (SUISSE). Claude CARRERE y loue un chalet LE GRAND BOIS, pour 3 semaines.

00 1966 24

00 1966 25

08 JANVIER 1967

CARREFOUR (T.S.R : TÉLÉVISION SUISSE ROMANDE) Reportage Panorama des célébrités, rencontrées en Valais.

Portrait de Sheila dans les années 60

00 1966 1

FRIMOUSSE Sheila vous raconte ses premières impressions de vedettes de cinéma & MADEMOISELLE ÂGE TENDRE Sheila en 29 secrets, avec une photo d’André BERG, en compagnie du professeur de judo Yann CHIFFRE.

BUTTES CHAUMONT

L’émission TÊTES DE BOIS ET TENDRES ANNÉES d’Albert RAISNER sur l’O.R.T.F, se tourne désormais dans les studios des BUTTES-CHAUMONT, à PARIS 19è.

27 JANVIER 1967

NORMANDIE ACTUALITÉS (O.R.T.F NORMANDIE) Diffusion : 31.01.67 Reportage Sheila à Verson. Elle inaugure les usines des MANUFACTURES SAINT-MARCEL à VERNON SUR EURE. Claude CARRERE a négocié avec eux, la fabrication des TENNIS 13 de LA BOUTIQUE DE SHEILA.

00-1967-31-01-1

Capture d’écran : Sheila Télérêvée

MADEMOISELLE ÂGE TENDRE Quand Sheila est amoureuse (Sheila et les garçons)… : La chanteuse reçoit le journaliste Guy ABITAN, dans un café de l’avenue Franklin ROOSEVELT à PARIS 8è.

01 FÉVRIER 1967

DIM DAM DOM (Par Daisy DE GALARD, Marie- Antoinette BERTIN, Amanda LEAR et Jean-Christophe AVERTY) O.R.T.F 1 (Diffusion : 02.04.67) Sheila présente l’émission.

00 1967 1

EMISSION (FRANCE INTER) Interview.

05 FÉVRIER 1967

JOURNAL DE PARIS (Par Agnès DE LA FAYE) O.R.T.F (Diffusion : 23.02.67) Reportage Exposition Tahiti. La compagnie aérienne U.T.A, la nomme CITOYENNE D’HONNEUR DE TAHITI à PARIS 8è.

00 1967 1

Capture d’écran : Sheilahome.com

Plus tard dans la journée, SHEILA décolle vers 17H30 de l’Aéroport du BOURGET en caravelle U.T.A BOEING 747, baptisé VOL SPÉCIAL SHEILA BANG-BANG PARIS-NICE-PARIS avec 80 journalistes, des photographes dont Gilles CARON, Jean-Claude DEUTSCH, à l’occasion de l’avant-première du film « Bang-Bang ». Elle y reçoit les insignes des AILES D’HONNEUR U.T.A.

00 1967 14

French Singer Sheila Waves to the Crowd at Cannes

00 1967 3

La chanteuse arrive à l’Aéroport NICE-CÔTE D’AZUR et descend dans une suite de l’Hôtel NEGRESCO, en compagnie du photographe Jean-Claude DEUTSCH, etc.

PREMIERE MONDIALE DU FILM BANG-BANG DE SERGE PIOLLET

00 1967 3

06 FÉVRIER 1967

JOURS DE FRANCE Nice, le cœur de Sheila a fait Bang-Bang, L’OBSERVATEUR DU MAXIMOIS Sheila assure le triomphe du Corso du Mimosas de Sainte-Maxime photos de l’Agence EUROPRESS, Jean-Claude DEUTSCH, Paul FURBY (NICE-MATIN), etc. : La chanteuse participe à la FÊTE DU MIMOSAS au Stade Gérard ROSSI à SAINTE-MAXIME (83) organisée par le docteur Jean VERDIER. et défile sur la PROMENADE DES ANGLAIS à NICE (06).

00 1967 06 02 4

00 1967 06 02 3

00 1967 06 02 1

00 1967 06 02 2

Sheila Dans Les Annees 60

08 FÉVRIER 1967

JOURNAL 13H (O.R.T.F) Interview, sur la sortie du film « Bang-Bang ». SHEILA assiste à la projection du long métrage au CINEMA LES VARIETES à NICE, devant 3.000 personnes. Elle est accompagnée de Brett HALSEY, Serge PIOLLET, Jean YANNE, vêtue d’une robe de LA BOUTIQUE DE SHEILA, devant le photographe Gilbert CASTIES. A la fin du film, des fleurs de mimosas d’œillets tombent du balcon, accompagnés des emballages. La chanteuse sort dans la foule, poussée, traînée, tirée et aidée par les agents de police : ASPECTS DE LA FRANCE Une Shirley Mac Laine française, la gentillesse, la fraîcheur, la jeune fille bien de chez nous… par Georges HELLIO ; CANDIDE L’usine Sheila par Juliette BOISRIVEAU ; CINÉ MONDE Le film de l’idole Sheila, Bang-Bang brise le mur du cinéma, JOURS DE FRANCE Bang-Bang donne son titre au 1er film de Sheila, pour la première fois son cœur a battu par Yves SALGUES ; LES AMIS DU FILM ET DE LA TÉLÉVISION Bang-Bang a cœur joie par Marc ALEN ; LE MONDE Sheila est depuis cinq ans, la brave gosse qui rassure la famille, avec un public de jeunes et de moins jeunes au cœur des midinettes… par Claude FLEOUTER ; MARIE-CLAIRE Sheila, Bang-Bang par Marie France ALBRIEUX et TOP RÉALITÉS JEUNESSE Le Bang-Bang de Sheila par Françoise MOREAU et photos de Jean-Claude DEUTSCH.

00 1967 2

00 1967 39

PREMIERE MONDIALE DU FILM BANG-BANG DE SERGE PIOLLET

PREMIERE MONDIALE DU FILM BANG-BANG DE SERGE PIOLLET

00 1967 16

00 1967 19

00 1967 17

00 1967 18

1967 2

00 1967 40

09 FÉVRIER 1967

JOURNAL (O.R.T.F MARNE) Reportage Opération I.B.M à REIMS : ELLE, L’UNION, PARIS JOUR Que fais-tu là, Sheila ?.

Picture released on February 9, 1967 of French singer Sheila posing in front of a IBM computer, in Paris.

15 FÉVRIER 1967

SHEILA se rend au SALON DU PRÊT A PORTER (SALON DE LA MAILLE) dans le stand des TRICOTS TANAGRA, reçue par le président directeur général monsieur DE CLERCQ et les administrateurs.

1967 56

22 FÉVRIER 1967

TILT MAGAZINE (Par Michel DRUCKER, Alain NAULIN et Isabelle DE FUNES) O.R.T.F 1 Interview.

24 FÉVRIER 1967

JOURNAL DE NUIT (O.R.T.F) Reportage Match de basket entre les artistes et les journalistes. SHEILA et Maurice CHEVALIER parrainent un match de baskets, avec la présence de Georges GUETARY, Gérard KLEIN, etc.

24-02-67-4

Capture d’écran : Sheila Télérêvée

CINÉ TÉLÉ REVUE Sheila rencontre le pianiste Claude Kahn.

La chanteuse participe à l’élection de MADEMOISELLE TV MAUD SÉJOURNANT par Michèle JACQUETTY et Corinne PICOLO, pour le magazine TÉLÉ 7 JOURS. SHEILA est au jury, avec Jacques CAPELOVICI, Catherine LANGEAIS, Jacqueline MARGOLIS, Marie-José NAT, Bernard NOËL Albert RAISNER, Edouard SABLIER, Louis VELLE, des jeunes lycéens parisiens Béatrice BOFFETY et Jean FAUVEL.

00 1966 11

Le producteur Claude CARRERE installe ses bureaux dans un immeuble, au 14 rue Abraham LINCOLN à PARIS 8è.

paris%20en%20colere

N°1 : Mireille MATHIEU (Paris en colère) du film Paris brûle-t-il ?, (Soldats sans armes) du film Paris brûle-t-il ?, et (Un homme et une femme) de Nicole Croisille & Pierre Barouh. + 422.000

la%20chanson%20de%20lara%20j%20william

N°2 : John WILLIAM (La chanson de Lara) du film Docteur Jivago, repris par les Compagnons de la Chanson en 1966, d’après Maurice Jarre Le thème de Lara en 1966. + 303.000

lheure%20de%20la%20sortie

N°3 : SHEILA (L’heure de la sortie). Le disque fait 120.000 copies en un mois. Elle représente la fille moderne de l’époque, que les jeunes adorent. La chanteuse se classe pendant 4 mois dans le TOP 15 des meilleures ventes mensuelles allant jusqu’à la première place, dont 18 semaines jusqu’à la 2è place (3 Fois de suite). + 303.000

les%20play%20boys

N°4 : Jacques DUTRONC (Les play-boys), (L’espace d’une fille), (La fille du père noël) et (On nous cache tout) + 270.000

la%20chanson%20de%20lara%20cc

N°5 : les COMPAGNONS DE LA CHANSON (La chanson de Lara) du film Docteur Jivago, repris par John William en 1966, d’après Maurice Jarre Le thème de Lara en 1966, et (Surcouf) du film Surcouf. + 210.000

jattendrai

N°6 : Claude FRANÇOIS (J’attendrai) des Four Tops Reach out, I’ll be there en 1966, repris par Michèle Richard Je serais là en 1966, Gloria Gaynor, Michael Bolton, Gilbert Montagné en 2006, Sylvie Vartan en 2008, (Winchester cathedral… Le clocher du village, j’travaille à l’usine) des New Vaudeville Band Winchester cathedral, de Pétula Clark, Dana Rollin Winchester cathedral en 1966, (Sur le banc 21) des Artwoods, des Fingers Beach number three at Waterloo Station repris par Filter de Luxe, et (Miss Felicity Gray) des Guess Who Miss Felicity Grey. + 210.000

kilimandjaro  

N°7 : Pascal DANEL (Les neiges du Kilimandjaro) + 210.000

jai%20peur

N°8 : Enrico MACIAS (J’ai peur) et (Jamais deux sans trois) + 210.000

noir%20cest%20noir

N°9 : Johnny HALLYDAY (Noir c’est noir) de Los Bravos Black is black, repris par Renée Martel en 1966, Jenny Rock, le groupe Belle Epoque en 1977, (La génération perdue) et (Quand un homme perd ses rêves) de Percy Sledge When a man loves a woman en 1965. + 210.000

celine

N°10 : Hugues AUFRAY (Céline) et (Le bon dieu s’ennuyait) + 210.000

viens%20dans%20ma%20rue

N°11 : Mireille MATHIEU (Viens dans ma rue) et (Celui que j’aime) + 210.000

yellow%20submarine

N°12 : les BEATLES (Yellow submarine) du film Yellow submarine, repris par les Compagnons de la Chanson Le sous-marin vert en 1966, et (Eleanor Rigby). + 150.000

en%20bandouliere

N°13 : ADAMO (Cœur en bandoulière) et (Tenez-vous bien) + 150.000 

lincendie%20a%20rio

N°14 : Sacha DISTEL (L’incendie à Rio) + 150.000

si%20jetais%20un%20charpentier

N°15 : Johnny HALLYDAY (Si j’étais un charpentier) d’Harry Belafonte, de Bobby Darin If I were a carpenter, (Je veux te grâver dans ma vie) des Beatles Go to get you into my life, (On a ses jours) des Beatles She’s a woman, et (La fille à qui je pense) + 150.000 

le%20service%20militaire

N°16 : Pierre PERRET (Elle m’a dit non, t’es trop…), (Le service militaire) et (Blanche) + 114.000

petit%20homme

N°17 : DALIDA (Petit homme) de Sonny & Cher Little man, repris par Nanette Workman & Tony Roman Petit homme en 1968, (Un tendre amour) de Percy Slegde Warm and tendre love, (Dans ma chambre) de Nancy Sinatra, des Beach Boys In my room, et (Baisse un peu la radio) de Gene Pitney Nessumo mi puo giudicare, repris par Richard Anthony Amoureux de ma femme en 1974. + 114.000

le%20sous-marin%20vert

N°18 : les COMPAGNONS DE LA CHANSON (Le sous-marin vert) des Beatles Yellow submarine en 1966. + 114.000

guantanamera

N°19 : Nana MOUSKOURI (Le cœur trop tendre) et (Guantanamera) de Joselito Fernandez A mi Madre, Guajira Guantanamera en 1940, d’après le poème de José Marti en 1895, repris par Joe Dassin en 1965, Sand Pipers, Pete Seeger en 1966, El Chato en 2011, en espagnol par Nana Mouskouri & Francis Cabel en 2011. + 114.000

good%20vibrations

N°20 : the BEACH BOYS (Good vibrations) + 87.000

morte-saison

N°21 : Georges CHELON (Morte-saison) + 87.000

jolie%20ou%20pas%20jolie

N°22 : Hervé VILARD (Jolie ou pas jolie, petite fille) et (Pour toi, je prie) + 87.000

no%20milk%20today

N°23 : le groupe HERMAN’S HERMITS (No milk to day) repris par Frank Alamo A travers les carreaux en 1967. + 87.000  

sous%20quelle%20etoile%20suis-je%20ne

N°24 : Michel POLNAREFF (Sous quelle étoile, suis-je né) et (L’oiseau de nuit) + 87.000

angelique

N°25 : Michel ORSO (Angélique) et (Un sourire qui en disait trop) + 87.000

sunny

N°26 : Richard ANTHONY (Sunny) de Mieko Hirota Sunny, repris par Cher, Georgie Fame, Bobby Hebb, Eddy Mitchell en 1968, Johnny Rivers, les Boney M en 1977, Christophe Willem de Nouvelle Star en 2006, El Chato en 2011, (Lundi, lundi) des Mama’s & Papa’s Monday monday, repris par les Excentriques L’été, l’été, (Baby) de Chris Farlow, des Rolling Stones Out of time, et (Je ne vois que toi) de Dusty Springfield All I see you. + 87.000

les%20cactus

N°27 : Jacques DUTRONC (Les cactus) et (Le compadédé) + 87.000 

mellow%20yellow

N°28 : Donovan LEITCH « DONOVAN… »  (Mellow yellow) + 87.000

quand%20faut%20y%20aller

N°29 : Henri SALVADOR (Quand faut y aller, faut y aller) + 87.000

manchester%20et%20liverpool

N°30 : Marie LAFORÊT (Manchester et Liverpool), (Toi qui dors) d’Ewan Mac Coll Ballad of the carpenter, et (Sur le chemin des Landes) de El condor pasa. + 87.000

black%20is%20black

N°31 : LOS BRAVOS (Black is black) repris par Johnny Hallyday Noir c’est noir, Renée Martel en 1966, Jenny Rock, le groupe Belle Epoque Black is black en 1977. + 85.000

prends%20ta%20guitare

N°32 : Michel FUGAIN (Prends ta guitare et chante avec moi) et (Tu peux compter sur moi) + 85.000

les%20petites%20mad%27maselles

N°33 : Gilbert BECAUD (Les petites mad’maselles) + 85.000

la%20blanche%20caravelle

N°34 : Hugues AUFRAY (La blanche caravelle) + 85.000

ballade%20pour%20un%20sourire

N°35 : Sylvie VARTAN (Ballade pour un sourire), (J’aurai) et (L’air qui balance) de Julie London, Chris Montez, Nancy Sinatra The more I see you, repris par Valli du groupe Chagrin d’amour The more I see you en 1986. 85.000

un%20elephant%20me%20regarde

N°36 : ANTOINE (Un éléphant me regarde), (Mais pas pour toi) et (Qu’est-ce que je fous ici).

les%20enfants%20de%20la%20guerre

N°37 : Charles AZNAVOUR (Les enfants de la guerre) et (Ma mie).

N°38 : LINE & WILLY (Pourquoi pas nous ?) Chanson Lauréate Rose de France.

N°39 : SONNY & CHER (Little man) repris par Dalida Petit homme en 1966, Nanette Workman & Tony Roman Petit homme en 1968.

N°40 : Joe DASSIN (Excuse me lady) de Excuse me lady.

N°41 : Georgette LEMAIRE (Lui) et (Elle ne chante plus).

N°42 : Françoise HARDY (Comme), (Je changerai d’avis) de Mina Se telefonando, (Peut-être que je t’aime), et (Rendez-vous d’automne).

N°43 : les CHARLOTS « CHAUFFE MARCEL… » (Je dis n’importe quoi, je fais tout ce qu’on me dit) et (Psychose « Toujours »).

N°44 : ANTOINE (Votez pour moi) Tiens !, (Je reprends la route demain) et (Ma fête foraine).

N°45 : the KINKS avec Ray DAVIES (Sunny afternoon).

N°46 : les ROLLING STONES (Have you seen your mother, baby, standing in the shadow ?).

N°47 : Alain BARRIERE (La foire aux cœurs) et (Sur ton visage).

N°48 : Pétula CLARK (La mer est comme toi), (L’agent secret) et (Pauvre chérie).

Frank ALAMO Ce n’est pas difficile) de Last train to Clarksville, (De la science à la fiction) de Big time operator, et (Ma lady d’un soir) de Lady godiva. Richard ANTHONY en BELGIQUE (Sur notre plage) de Pretty flamingos. BARBARA (Au cœur de la nuit). Alain CHAMFORT & les MODS (In the wind). Eric CHARDEN (Je ne fume pas). les CHARLOTS « AVENTURES A LA TÉLÉVISION » (Elle a gagné le yoyo en bois du Japon, avec la ficelle du même métal). CHRISTOPHE (Les amoureux qui passent) et (Maman). Pétula CLARK (Hello mister Brown) et (Tout le monde veut aller au ciel, mais personne ne veut mourir) de Everybody wants to go to heaven, but nobody wants ti die. Annie CORDY (T’auras ton sapin) et (Quelle fiesta) de Tom Jones What a party. Nicole CROISILLE (Cette nuit). DANI (Sans astérisque). Michel DELPECH (Le restaurant chinois) et (Je me sens tout petit). Franck FERNANDEL (Lèvres roses et cheveux blonds). France GALL (Bonsoir John-John), (La guerre des chansons) et (La rose des vents). Chantal GOYA (Masculin féminin) du film Masculin féminin. Nicole GRISONI « NICOLETTA » et son 1er 45 Tours (L’homme à la moto) d’Edith Piaf, d’après Leiber & Stoller Black denim trousers and motorcycle boots, (Encore un jour sans toi), (Pour oublier qu’on s’est aimé) de Nino Ferrer en 1964, et (Ca devait arriver) de Screamin’ Jay Hawkins I put a spell on you. Georges GUETARY (Un flic de charme) du film Sale temps pour les mouches, une aventure du commissaire San Antonio. Françoise HARDY (Si c’est ça) et (Je serais là pour toi). Guy MARCHAND (Sentimental) et (Si j’arrêtais la pendule). les MISSILES « LES DIAMANTS » (Winchester cathedral) des New Vaudeville Band Winchester cathedral, de Pétula Clark, Dana Rollin Winchester cathedral, et (J’attendrai) des Four Top Reach out, I’ll be there. Eddy MITCHELL (Seul), (L’épopée du rock), (Société Anonyme) et (Et maintenant) de Gilbert Bécaud. Line RENAUD (Partir) et (Cours, cours, regarde et vois). Tino ROSSI (Dommage, dommage) et (Il faut croire). STONE (Pour une fille c’est différent). Michèle TORR (Dandy). Pierre VASSILIU (La femme du capitaine), (Bonjour madame) et (Sur la grève).

Publié dans : ||le 4 décembre, 2007 |2 Commentaires »

2 Commentaires Commenter.

  1. le 8 mai, 2013 à 0:45 F.Wasso écrit:

    Bonjour. Très bon et beau site. En revanche, j’ai toujours cru que « L’heure de la sortie » était une composition française, alors que dans la présentation que vous en faites, ce serait une adaptation.
    Pourtant au dos de la pochette du 45t (http://www.encyclopedisque.fr/images/imgdb/main/38305.jpg), les crédits ne mentionnent que Jacques Plante et Claude Carrère.

    Répondre

    • le 29 septembre, 2013 à 9:37 ondit écrit:

      Bonjour,
      Effectivement, j’ai toujours cru aussi, que « L’heure de la sortie », était une création française, mais en allant sur le site de la SACEM, j’ai découvert en allant sur les titres pour découvrir les auteurs-compositeurs, les noms de ces personnes.

      Répondre

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...