E.P 4 Titres « Bang-Bang »

13 Juin 1966

45 Tours

1966 58

1 : Bang-Bang (Slow) de Cher « Bang-bang, my baby shot me down » en 1965, repris    , en espagnol par José-Luis Barcelona, Kinita en 1966, Lita Torello, en italien par Miléna Cantu, I Corvi en 1966, Dalida en 1967, Rosanna Fratello en 1982, Ivan Cattaneo en 1983, Equipe 84, Mina, Ornella Vanoni en 2001, en yougoslave par Majda Sepe, etc. d’après les paroles et la musique de Salvatore Bono « Sonny Bono » (Éditions Claude Carrère S.A.R.L et Éditions Monica).

Versions Anglaises : Pétula Clark, Ajda Pekkan, Cliff Richard (1970), Frank Sinatra, Nancy Sinatra, Sylvie Vartan (1974), Foxx (1975), GMT Sound & Farah Jackson (1978), Dixo (1980), etc.

Versions Françaises : Martine Chevrier, Anne Germain, Claire Lepage, Chantal Pary, Sophie Renaud, François Ozon pour son court-métrage « Une robe d’été », Bertrand Betsch (2006), Mareva Galanter & Jacno (2006), Stéphanie Lapointe (2008), Yoann (2011), Pauline « Nouvelle Star » (2014), Juliette Moraine « The Voice » (2014), le film « La French » (2014), Akasha De Calenzana « The Voice » (2016), Poupie « The Voice » (2019), Clara Luciani & Adrien Gallo des B.B Brunes (2019), etc.

Adaptation : Claude Ayot « Claude Carrère » et Georges Aber

2 : La course au soleil (Jerk) de Buck Owens & His Buckaroos « We’re gonna let the good times roll » en 1965, d’après les paroles et la musique de Buck Owens (Éditions Claude Carrère S.A.R.L et Éditions Pigalle S.A.R.L).

Version Anglaise : Jody Miller.

Adaptation : Claude Ayot « Claude Carrère » et Georges Aber

3 : Le pipeau « Joueur de flûte » à la S.A.C.E.M (Jerk) de Changin’ Times « The pied piper » en 1965, d’après les paroles et la musique d’Arthur Kornfeld « Artie Kornfeld » et Steven Duboff (Éditions Emi Music Publishing France, Catalogue France Mélodie S.A).

Versions Allemandes : Véra Palm, Paola, etc.

Versions Anglaises : Chrispian St Peters, Patty Pravo (1966), Bob & Marcia (1971), Bob Summers (1972), John Kincade (1976), etc.

Version Française : les Sultans « Apprends à vivre » (1966).

Version Italienne : Gianni Pettenati.

Version Néerlandaise : Willeke Alberti.

Adaptation : Claude Ayot « Claude Carrère » et Jacques Demarny

4 : Le rêve (Slow) de the Sandpipers « Daydream », d’après les paroles et la musique de John Sebastian (Éditions Emi Publishing France, Catalogue France Mélodie S.A).

Version Allemande : Olaf King.

Versions Anglaises : les Bee Gees, Lovin’ Spoonful, etc.

Adaptation : Claude Ayot « Claude Carrère » et Jacques Plante

« Le charmant petit sifflet que vous entendez dans cette chanson, provient de la bouche même, de Mademoiselle Sheila ! »

Arrangements Musicaux : Jean Baccri « Jean Claudric : Sam Clayton »

Enregistrement & Mixage : Studio Europa-Sonor à Paris 13è

Ingénieurs du Son : François Dentan et Jean-Michel Pou-Dubois

Photo : Guy Arsac

Produit par Claude Carrère, pour Productions Claude Carrère et Disques Philips

Distribution France : Philips

Références : M 437.233 BE

Imprimerie J. Colombet Paris 15è ; Imprimerie J.A.T Paris & Imprimerie S.P.P Louviers.

Distribution Argentine : Philips

Distribution Belgique : Philips

Distribution Canada : London Records of Canada L.T.D.

Distribution Espagne : Philips (Fonogram S.A)

Distribution Grèce : Philips

Distribution Italie : Philips

Distribution Japon : Philips

Distribution Portugal : Philips

Distribution Turquie : Philips

Distribution Uruguay : Philips

Musiciens : Jean Baccri « Jean Claudric : Sam Clayton » et son orchestre.

« Allez viens, et ne fais plus cette tête. Pour avoir ce que l’on souhaite. Il faut faire les premiers pas… Allez viens, tu verras que dans le monde. Il y a chaque seconde, des plus malheureux que toi… Sheila ».

Bang-Bang 

L’auteur Georges Aber dût simplifier le texte, après un premier essai de la chanson. Claude Carrère n’était pas convaincu, pensant que le public pouvait le trouver compliqué.

salutlescopains19663.jpg

Reportage & Interview : Presse

Moins 20 Sheila star, Sheila idole, Sheila boutique, Sheila devient star ! photos de Patrice Casanova.

27 Juin 1966

Sacha Show : Sacha Distel (Par Maritie et Gilbert Carpentier) O.R.T.F « Bang-Bang », puis un medley « Sheila, Sacha » sur l’air de « Michelle » des Beatles, « Prends la vie comme elle vient », « Il tient le monde », « C’est toi que j’aime », « L.O.V.E », « Le folklore américain », « Les lunettes » et « La, la, la, song » avec Sacha Distel et le final « Passez de bonnes vacances » en compagnie de Francis Blanche, Pierre Dax, Dalida, Sacha Distel, Claude Nougaro, Rachel et Régine.

Juillet 1966

Rock & Folk

Au niveau de la presse se crée le magazine Rock & Folk, par Philippe Koechlin.

Claude Carrère commercialise une panoplie de déguisement, comprenant un costume de gendarme et de voleur a propos de la chanson « Bang-Bang », par l’intermédiaire de La Boutique de Sheila.

Elle part vers Saint-Tropez et Saint-Raphaël à Valescure sur la Côte d’Azur, dans la Villa Saint Maximin que le producteur loue tout l’été avec les grands amis du show-bizz. Les Productions Claude Carrère lui achètent un nouveau bateau, le Chris Craft Bang-Bang d’une valeur de cent mille francs, baptisé le Claudius II.

00 1966 080509

Séances avec le photographe Manuel Litran.

16 Juillet 1966

Format 16/20 (Par Pauline Hubert) R.T.B : Radio Télévision Belge (Diffusion : 28.09.66) Reportage sur le tournage du film « Bang-Bang », à sa descente de l’hélicoptère sur une plage de La Croisette à Cannes avec la présence de Sacha Distel.

00 1966 220500

00 1966 220501

00 1966 220503

00 1966 07 1

1966 26

1966 17

00 1966 230401

00 1966 220506

00 1966 220507

18 Juillet 1966

Sheila commence le tournage de son film. Claude Carrère préfère l’intituler « Bang-Bang », comme le titre de son dernier 45 Tours pour une question de marketing. Elle jouera plusieurs scènes, dont une course poursuite en Mini-Cooper et aura pour partenaire un acteur américain Brett Halsey, marié à la vedette Heidi Brühl ayant représenté l’Allemagne à l’Eurovision. Pendant 3 semaines, la chanteuse actrice tourne à l’Hôtel Embiez sur l’île de Bendor appartenant à Paul Ricard, grand ami de Claude Carrère, puis à Bandol, Le Beausset et Le Castelet.

00 1966 150400

00 1966 170401

19 Juillet 1966

Quelques scènes du film « Bang-Bang » se déroulent en compagnie de Sheila et Brett Halsey, sous la direction du réalisateur et metteur Serge Piollet, remplaçant Yves Allegret prévu au départ, devant le photographe Jean-Jacques Damour.

Entre-temps, elle remet le trophée du Dauphin d’Or 1966 au vainqueur Vincenzo Balestieri de la course offshore, à Cannes.

00 1966 07 13073

1966 3

00 1966 130501

Des situations de tournage du film « Bang-Bang » sont très mouvementées, puisque suite à un enlèvement dans la foule, la chanteuse se trouve suspendue au filin d’un hélicoptère à 100 mètres du sol au dessus de la mer et sans doublure. A noter, la participation de l’animateur Guy Lux pour une apparition dans ce long métrage. Lors d’une fête, 300 kilos de confettis et de serpentins sont utilisés avec des photos de André Berg (Salut les Copains), Georges Kailidites, etc.

00 1966 07 13031

26 Juillet 1966 

Provence Actualités P.A.C.A (O.R.T.F Provence Alpes, Côte d’Azur) Reportage sur le tournage du film.

La chanteuse enregistre une scène en compagnie de Brett Halsey, avec une nouvelle chanson inédite « Tu es toujours près de moi ».

00 1966 127

00 1966 07 13062

00 1966 07 13068

Sheila tourne quelques scènes également avec Jean Richard. Elle fait une séquence à pédalo en mer avec une tempête mistral force 8, attaquée par des gangsters, devant le photographe Georges Kelaidites.

00 1966 1

00 1966 1704402

Reportages & Interviews : Presse

Jours de France Pour Sheila, l’école n’est pas finie ; Noir et Blanc Voici Sheila, vedette du cinéma par J.C Perrot ; Salut les Copains Bang bang, dans les chœurs et dans l’écran photos de Jean Marie Périer ; Télé Magazine Une sorte de James Bond en jupons, Sheila et son beau metteur en scène Serge Piolet, 28 ans par Françoise Razon.

00 1966 050513

04 Août 1966

Provence Actualités P.A.C.A (O.R.T.F Provence Alpes, Côte d’Azur) Reportage sur le tournage du film « Bang-Bang », sur l’Île de Bendor avec des photos de Tony Frank et Georges Kelaidites.

1966 18

Pendant 2 semaines, la chanteuse tourne d’autres scènes du film « Bang-Bang » au Château de Lignières, appartenant également à Paul Ricard, vers Angoulême à Rouillac (Charentes-Maritimes).

00 1966 08 13027

La demeure sert d’école de détective, pour les besoins du long métrage avec la participation de Robert-Noël Hubmann, sur les séquences des cartes à jouer. Sheila y enregistre une autre séquence avec un deuxième titre inédit « L’heure de la sortie », d’après une chorégraphie d’Arthur Plasschaert dans un gymnase du style de « Véronique et Davina », avec la participation de la danseuse Janet Woolcoot, ex-femme du chanteur Claude François et compagne de Gilbert Bécaud.

00 1966 3

00 1966 4

00 1966 090505

Reportage & Interview : Presse

Jours de France Course à moto, Bang Bang à toute vitesse et photos de Michel Ristroph ; Paris Jour Sheila ne manque pas de panache.

00 1966 030502

00 1966 080507

00 1966 08 13065

16 Août 1966

A l’occasion de son anniversaire Claude Carrère organise une grande kermesse au Château de Lignières vers Angoulême à Rouillac. Il met en place cet événement et invite les 5.000 habitants du village, mais 8.000 personnes viennent participer à la grande fête dans une ambiance délirante. Tout une mise en scène se déroule en compagnie de Sheila, à qui l’on demande d’apparaître avec son partenaire collègue Brett Halsey au balcon du château. En toute ignorance, elle joue le jeu et reçoit les titres de Grand Maître de plusieurs confréries, dont celle du Franc-Pineau, Reine de la Rillettes et Princesse du Talent et du Courage. La chanteuse actrice souffle ses bougies sur un gâteau géant : Journal Télé-Nuit (O.R.T.F) Diffusion : 17.08.66 : Reportage & Inter Actualités (France Inter) Reportage.

00 1966 050501

00 1966 050507

00 1966 050506

00 1966 050503

00 1966 050500

00 1966 050510

00 1966 050502

00 1966 050508

00 1966 050504

00 1966 050505

00 1966 08 13024

20th Birthday of Sheila

Elle passe le restant du mois vers Saint-Tropez et Saint-Raphaël à Valescure dans la Villa Saint-Maximin, devant le photographe Georges Kelaidites.

Septembre 1966

Le producteur Claude Carrère embauche Blanche Picot, la maquilleuse du film « Bang-Bang » qui travaillera avec la chanteuse.

A L’Australienne : A Royan (Par Guy Lux) O.R.T.F 1 (Diffusion : 07.09.66) « Bang-Bang » avec la présence dans l’émission de Colette Deréal, les Marcellys, Dick Rivers, Claude Vence, etc.

07 Septembre 1966

Baptême au champagne d’une nouvelle collection de 13 variétés différentes d’œillets & Œillet d’Or et le titre Reine des Œillets à Nice par l’épouse du maire, madame Jean Médecin.

00 1966 080503

00 1966 050511

00 1967 050500

00 1966 080502

00 1966 09 1

00 1966 080508

Interview : Presse

Télé 7 Jours Sheila, je me marierai dans 4 ans par Geneviève Caste.

Elle termine le tournage du film Bang-Bang avec les acteurs Jean Yanne, Brett Halsey, etc. à Paris, devant le photographe Jean-Marie Périer.

22 Septembre 1966

Reportage : La Nouvelle Revue de Lausanne « Bang-Bang » à Trafalgar ! à Londres (Angleterre) photos de Jean-Marie Périer.

Rue de la Glacière

Sheila achète 2 appartements situés au 18.20 rue de la Glacière à Paris 13è, entre le boulevard Arago et le boulevard Port-Royal. Il y en a un pour ses parents au 7è étage et le sien au 8è étage, dans un immeuble neuf et moderne. Elle s’offre un 5 pièces de 90 M² avec terrasse, conçu par le décorateur Jean Dive.

Reportage : Presse

Salut les Copains Sheila, son 1er baiser de cinéma avec Brett Halsey, avec des photos de Jean Marie Périer.

Dans la presse, la chanteuse évoque de son désir d’aller sur scène fait partie de ses projets, mais entre la sortie de ses disques et de son film, il est difficile de trouver les bonnes dates.

Séance avec le photographe Guy Arsac, pour La Boutique de Sheila.

TILT

L’O.R.T.F met en place, une nouvelle émission de variété Tilt Magazine de Michèle Arnaud, animée par le journaliste-sportif Michel Drucker (05.10.1966).

00 1966 RTL

La station Radio Luxembourg devient R.T.L. (Radio Télévision Luxembourg) par Jean Prouvost (11.10.1966).

16 Octobre 1966

Participation au départ de la Course de Côte au Ralenti de Montmartre, entre l’escalier de la Butte Montmartre et la place du Tertre à Paris 18è, en compagnie de Georges Guétary avec des véhicules de toutes sortes.

Productions Carrère

Claude Carrère modifie le nom de son label Productions Claude Carrère, en le résumant par Productions Carrère.

Film : Bang-Bang

Scénario : Albert Simonin et Marie-Hélène Bourquin

Acteurs : Marcel Charvey, Hubert Deschamps, Marc Dudicourt, Frédérique Evin, Franco Fabrizzi, Gaia Germani, Brett Halsey, Pierre Julien, Catherine Lafond, R. Lafond, Charles Millot, Jean-François Rémi, Jean Richard, Sheila, Jean-Jacques Steen, Michel Thomass, André Valardy, Olga Valery, Jean Yanne, etc.

Participation : Robert-Noël Hubmann, Henri Leproux, Guy Lux, Gérard Majax et Umberto Petrucci « Mémé Ibach ».

Photos : Marcel Dole et Jean Marie Périer

Produit par Claude Carrère, Robert Velin, Léon Sanz et Jacques Bar, pour Techniscope et Eastmancolor Franco Italienne

Distribution France : Cité Films Paris & Hercule Mucchielli « Valoria Films » (Paris et Région Parisienne) ; Paris Nord Distribution (Nord A.M.L.F, Rhône Sud et Sud Ouest) ; Rex Films (Alsace)

Distribution Italie : Films Cinématografica Rome et Ital Cid (Italie) « L’ammazzo… O la spozo : Ou je l’assomme… Ou je l’épouse)

00 1966 6000

Musique : Claude Carrère (Editions Claude Carrère S.A.R.L et Editions Raoul Breton)

Enregistrement de la musique du film  : Studio Davout à Paris 20è.

Arrangements Musicaux : Jean Claudric

Réalisateur & Metteur en Scène : Serge Piollet

Assistant : J.P Beaurenaut

Prise de Son : Pierre Calvet

Régie : Georges Gillet

Décor : Jacques Gut, Jacques Paris et Giuseppe Bassan

Direction Plateau : Marc Champion et Gilbert Duhalde

Cadreur : Pierre Goupil

Opérateurs Montages : Marie-Sophie Dubru, Jeanne Boublil, Dominique Caseneuve et Paolo Vochicievic

Générique : Jean Fouchet

Scripte : Yvette Vérité

Technique : Fernando Cerchio et Franco Sormani

Montage : Laboratoire Éclair à Epinay sur Seine (Seine-Saint-Denis) et Paris Studio Billancourt (Hauts de Seine)

Ingénieur du Son : Julien Coutellier

Tenues (Sheila) : La Boutique de Sheila et Guy Laroche

Coiffeuse : Hélène (Jacques Dessange) et Irène Servet

Maquilleuse : Blanche PICOT

Chorégraphie : Arthur Plasschaert

Claude Carrère remercie toute l’équipe, et surtout Paul Ricard.

Un jeune film, vivant, endiablé, irrésistible, avec la plus sympathique des jeunes vedettes Sheila…

Projection : 08.02.67 (Province) & 19.05.67 (Paris et Région Parisienne)

Il s’agit d’un long métrage que l’on peut classer en catégorie « Aventure Burlesque » ou « Humoristico Policière », dans le contexte du moment. Le film contient 2 doigts de scénario et beaucoup de couleurs. L’histoire se passe en fonction du personnage public, puisqu’elle joue son propre rôle « Sheila » mais en se mettant dans la peau d’une jeune fille d’aujourd’hui. L’histoire raconte qu’elle vient d’hériter une agence de détective privée Lumina par son oncle Guy Lux « Guy Descartes ou Tonton Guy ». L’animateur devait trouver sa place, après tous les services rendus. Pour reprendre cette agence, « Sheila » doit subir un stage où elle fait la connaissance du policier Brett Halsey « Dan Smith ». « Sheila » dirige donc les activités de son oncle avec un premier client Jean Yanne « Robert Vaucamu : Bob la Rafale », lui demandant de retrouver sa fiancée Gaia Germani « Geneviève ». Seulement, celle-ci est partie pour un autre Franco Fabrizzi « Mario Raffaeilli » recherché par la police, pour trafic de grand banditisme et autre. « Sheila » se voit dans une situation de quiproquos à n’en plus finir entre tout ce petit monde, avec une escapade d’aventures « Sheila sur le parcours du combattant », « Sheila judoka », « Sheila en hélicoptère », « Sheila à l’école », « Sheila amoureuse », etc. Mais tout est bien qui finit bien avec une détective romantique, dans les bras du policier séduisant. L’attaché de presse Umberto Petrucci « Mémé Ibach » remplace un comédien absent, dans un petit rôle de réceptionniste d’hôtel. Claude Carrère engage même Henri Leproux (Golf Drouot), pour une petite apparition et le magicien Gérard Majax.

Ventes France

Meilleure Place « Bang-Bang » : N°2 ; Présence : 17 semaines (Top France) 270.000

Source : Top France

Argentine

Meilleure Place « Bang-Bang » : N°7 (Incomplet) ; Présence : 8 semaines (Cashbox)

Belgique-Wallone

Meilleure Place « Bang-Bang » : N°4 ; Présence : 23 semaines (Ultratop)

Canada-Québec

Meilleure Place « Le pipeau » :  N°11 ; Présence : 4 semaines (Archives du Québec)

Espagne

Meilleure Place « Bang-Bang » : N°8 ; Présence : 7 semaines (Solo Exitos) 

Suisse-Allemagne

Meilleure Place « Bang-Bang » : N°14 (Incomplet) ; Présence : 1 mois (Schweizer Hit-Parade)

Turquie

Meilleure Place « Bang-Bang » : N°1 ; Présence (Incomplet) : 4 semaines (Milliyet Ventes)

Source : Sheila Charts

Total Monde : + 500.000 (Estimation)

Publié dans : ||le 22 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...