1966 : 12EME 45 TOURS-SUPER E.P « BANG-BANG » (06/1966) / 1ER FILM « BANG-BANG » & « ARTISTES » (ÉTÉ 1966)

1966 : 12EME 45 TOURS-SUPER E.P

1 : BANG-BANG slow de Cher « Bang-bang, my baby shot me down » en 1965, repris en anglais par Pétula Clark, Ajda Pekkan, Cliff Richard en 1970, Frank Sinatra, Nancy Sinatra, Sylvie Vartan en 1974, Foxx en 1975, GMT Sound & Farah Jackson en 1978, Dixo en 1980, repris en français par Martine Chevrier avec un texte différent, Anne Germain, Claire Lepage, Chantal Pary, Sophie Renaud, François Ozon pour son court-métrage Une robe d’été, Bertrand Betsch en 2006, Mareva Galanter & Jacno en 2006, Stéphanie Lapointe en 2008, Yoann en 2011, Pauline pour la Nouvelle Star en 2014, Juliette Moraine pour the Voice en 2014, le film La French en 2014, Akasha De Calenzana pour the Voice en 2016, repris en espagnol par José-Luis Barcelona, Kinita en 1966, Lita Torello, en italien par Miléna Cantu, I Corvi en 1966, Dalida en 1967, Rosanna Fratello en 1982, Ivan Cattaneo en 1983, Equipe 84, Mina, Ornella Vanoni en 2001, repris en yougoslave par Majda Sepe, etc. d’après les paroles et la musique de Salvatore BONO « Sonny BONO » (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions MONICA)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Georges ABER

2 : LA COURSE AU SOLEIL jerk de Buck Owens & His Buckaroos « We’re gonna let the good times roll » en 1965, repris en anglais par Jody Miller, d’après les paroles et la musique de Buck OWENS (Éditions Claude CARRERE SARL et Éditions PIGALLE SARL)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Georges ABER.

3 : LE PIPEAU « Joueur de flûte » à la S.A.C.E.M jerk de Changin’ Times « The pied piper » en 1965, repris en anglais par Chrispian St Peters, Patty Pravo en 1966, Bob & Marcia en 1971, Bob Summers en 1972, John Kincade en 1976, repris en français par les Sultans Apprends à vivre en 1966, repris en allemand par Véra Palm, Paola, repris en italien par Gianni Pettenati, repris en néerlandais par Willeke Alberti, etc. d’après les paroles et la musique d’Arthur KORNFELD « Artie KORNFELD » et Steven DUBOFF (Éditions EMI MUSIC PUBLISHING FRANCE-Catalogue FRANCE MÉLODIE SA)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Jacques DEMARNY

4 : LE RÊVE slow de the Sandpipers « Daydream », repris en anglais par les Bee Gees, Lovin’ Spoonful, repris en allemand par Olaf King, d’après les paroles et la musique de John SEBASTIAN (Éditions EMI MUSIC PUBLISHING FRANCE-Catalogue FRANCE MÉLODIE SA)

Adaptation : Claude AYOT « Claude CARRERE » et Jacques PLANTE

« Le charmant petit sifflet que vous entendez dans cette chanson, provient de la bouche même, de Mademoiselle Sheila ! »

Arrangements Musicaux : Jean BACCRI « Jean CLAUDRIC : Sam CLAYTON »  

Enregistrement & Mixage : Studio EUROPA-SONOR à PARIS 13è (Par : François DENTAN et Jean-Michel POU-DUBOIS)

Photo : Guy ARSAC

Produit par Claude CARRERE, pour PRODUCTIONS CLAUDE CARRERE et DISQUES PHILIPS

Distribution : PHILIPS

Références : M 437.233 BE

Imprimerie J. COLOMBET-PARIS 15è, Imprimerie J.A.T PARIS & Imprimerie S.P.P LOUVIERS.

Musiciens : Jean BACCRI « Jean CLAUDRIC : Sam CLAYTON » et son orchestre   

« Allez viens, et ne fais plus cette tête, pour avoir ce que l’on souhaite, il faut faire les premiers pas… Allez viens, tu verras que dans le monde, il y a chaque seconde des plus malheureux que toi… Sheila ».

BANG-BANG 

L’auteur Georges ABER dût simplifier le texte, après un premier essai de la chanson. Claude CARRERE n’était pas convaincu, pensant que le public pouvait le trouver compliqué.

salutlescopains19663.jpg

MOINS 20 Sheila star, Sheila idole, Sheila boutique, Sheila devient star ! photos de Patrice CASANOVA.

27 JUIN 1966

SACHA SHOW (Par Maritie et Gilbert CARPENTIER) O.R.T.F Bang-Bang, puis un medley Sheila-Sacha sur l’air de Michelle des Beatles, Prends la vie comme elle vient, Il tient le monde, C’est toi que j’aime, L.O.V.E, Le folklore américain, Les lunettes, et La, la, la, song, en compagnie de Sacha DISTEL et le final Passez de bonnes vacances avec Francis BLANCHE, Pierre DAX, DALIDA, Sacha DISTEL, Claude NOUGARO, RACHEL et RÉGINE.

00 1966 1

00 1966 10

00 1966 3

00 1966 2

00 1966 2

00 1966 9

00 1966 4

Captures d’écran : Sheila Télérêvée

JUILLET 1966

Claude CARRERE commercialise une panoplie de déguisement, comprenant un costume de gendarme et de voleur, a propos de la chanson « Bang-Bang », par l’intermédiaire de LA BOUTIQUE DE SHEILA.

Elle part vers SAINT-TROPEZ et SAINT-RAPHAËL à VALESCURE sur la CÔTE D’AZUR, dans la VILLA SAINT-MAXIMIN que le producteur loue tout l’été, avec les grands amis du show-bizz.

Les PRODUCTIONS CLAUDE CARRERE lui achètent un nouveau bateau, le CHRIS CRAFT BANG-BANG d’une valeur de cent mille francs, baptisé le CLAUDIUS II. Entre-temps, SHEILA fait quelques séances avec le photographe Manuel LITRAN.

00 1966 6

1966manuellitran3.jpg

1966manuellitran2.jpg

1966manuellitran.jpg

1966manuellitran1.jpg

16 JUILLET 1966

FORMAT 16/20 (Par Pauline HUBERT) R.T.B : RADIO TÉLÉVISION BELGE) Diffusion : 28.09.66 Reportage sur le tournage du film « Bang-Bang », à sa descente de l’hélicoptère sur une plage de LA CROISETTE à CANNES, avec la présence de Sacha DISTEL.

00 1966 17 07 1

18 JUILLET 1966

SHEILA commence le tournage de son film. Claude CARRERE préfère l’intituler « Bang-Bang », comme le titre de son dernier 45 tours pour une question de marketing. Elle jouera plusieurs scènes, dont une course poursuite en MINI-COOPER et aura pour partenaire un acteur américain Brett HALSEY, marié à la vedette Heidi BRÜLH ayant représenté l’ALLEMAGNE à l’eurovision. Pendant 3 semaines, la chanteuse actrice tourne à l’HÔTEL EMBIEZ sur l’île de BENDOR appartenant à Paul RICARD, grand ami de Claude CARRERE, puis à BANDOL, LE BEAUSSET et LE CASTELET.

19 JUILLET 1966

Quelques scènes du film « Bang-Bang » se déroulent en compagnie de SHEILA et Brett HALSEY, sous la direction du réalisateur et metteur en scène Serge PIOLLET, remplaçant Yves ALLEGRET prévu au départ devant le photographe Jean-Jacques DAMOUR.

00 1966 1

Set of

Entre-temps, elle remet le trophée du DAUPHIN D’OR 1966 au vainqueur de la course offshore à Vincenzo BALESTIERI à CANNES.

Des situations de tournage du film « Bang-Bang » sont très mouvementées, puisque suite à un enlèvement dans la foule SHEILA se trouve suspendue au filin d’un hélicoptère, à 100 mètres du sol au dessus de la mer et sans doublure. Lors d’une fête, 300 kilos de confettis et de serpentins sont utilisés avec des photos de André BERG (SALUT LES COPAINS), Georges KAILIDITES, etc.

FRANCE - SHEILA

JOURNAL RÉGIONAL (O.R.T.F PROVENCE ALPES-CÔTE D’AZUR Diffusion : 21.07.66 Reportage.

00 1966 33

00 1966 5

A noter, la participation de l’animateur Guy LUX pour une apparition dans ce long métrage.

1966 10

Elle fait une séquence à pédalo en mer avec une tempête mistral force 8, attaquée par des gangsters, devant le photographe Georges KELAIDITES.

00 1966 1

00 1966 9

00 1966 7

00 1966 5

00 1966 13

00 1966 1

00 1966 2

La chanteuse enregistre une scène en compagnie de Brett HALSEY, avec une nouvelle chanson inédite « Tu es toujours près de moi ».

JOURS DE FRANCE Pour Sheila, l’école n’est pas finie ; NOIR ET BLANC Voici Sheila, vedette du cinéma par J.C PERRO ; SALUT LES COPAINS Bang bang, dans les chœurs et dans l’écran photos de Jean Marie PERIER et TÉLÉ MAGAZINE Une sorte de James Bond en jupons, Sheila et son beau metteur en scène Serge Piolet, 28 ans par Françoise RAZON.

00 1966 17

Entre-temps, elle enregistre un reportage du film pour la télévision belge, devant le photographe Jean-Louis RANCUREL.

26 JUILLET 1966

PROVENCE ACTUALITÉS (O.R.T.F PROVENCE ALPES-CÔTE D’AZUR) Reportage sur le tournage du film « Bang-Bang », sur l’Île de BENDOR avec des photos de Tony FRANK et Georges KELAIDITES.

00 1966 4

00 1966 1

04 AOÛT 1966

PROVENCE ACTUALITÉS (O.R.T.F PROVENCE ALPES-CÔTE D’AZUR) Reportage sur le tournage du film « Bang-Bang », devant le photographe Tony FRANK.

00 1966 5

Pendant 2 semaines, SHEILA tourne d’autres scènes du film « Bang-Bang » au Château de LIGNIERES, appartenant également à Paul RICARD, vers ANGOULÊME à ROUILLAC dans les CHARENTES-MARITIMES. La demeure sert d’école de détective, pour les besoins du long métrage avec la participation de Robert-Noël HUBMANN, sur les séquences des cartes à jouer.

00 1966 3

La chanteuse y enregistre une autre séquence avec un deuxième titre inédit « L’heure de la sortie », d’après une chorégraphie d’Arthur PLASSCHAERT dans un gymnase du style de « Véronique et Davina », avec la participation de la danseuse Janet WOOLCOOT, ex-femme du chanteur Claude FRANÇOIS et compagne de Gilbert BECAUD.

00 1966 30

00 1966 32

1966 12

1966 13

16 AOÛT 1966

JOURNAL DE NUIT (O.R.T.F) Diffusion : 17.08.66 Reportage Les 20 ans de Sheila & INTER ACTUALITÉS (FRANCE INTER) Reportage Bon anniversaire Sheila. A l’occasion de l’anniversaire de la chanteuse, Claude CARRERE organise une grande kermesse au Château de LIGNIERES vers ANGOULÊME à ROUILLAC. Il met en place cet événement et invite les 5.000 habitants du village, mais 8.000 personnes viennent participer à la grande fête dans une ambiance délirante. Tout une mise en scène se déroule en compagnie de SHEILA, à qui l’on demande d’apparaître avec son partenaire-collègue Brett HALSEY au balcon du château. En toute ignorance, elle joue le jeu et reçoit les titres de GRAND MAÎTRE de plusieurs confréries, dont celle du FRANC-PINEAU, REINE DE LA RILLETTES et PRINCESSE DU TALENT ET DU COURAGE. La chanteuse-actrice souffle ses bougies sur un gâteau géant.

20th Birthday of Sheila

JOURS DE FRANCE Course à moto, Bang Bang à toute vitesse et photos de Michel RISTROPH et PARIS JOUR Sheila ne manque pas de panache.

00 1966 6

La chanteuse passe le restant du mois, vers SAINT-TROPEZ et SAINT-RAPHAËL à VALESCURE dans la VILLA SAINT-MAXIMIN, devant le photographe Georges KELAIDITES.

SEPTEMBRE 1966

L’O.R.T.F met en place, une nouvelle émission de variété TILT MAGAZINE de Michèle ARNAUD, animée par le journaliste-sportif Michel DRUCKER.

TILT

Le producteur Claude CARRERE embauche Blanche PICOT, la maquilleuse du film « Bang-Bang » qui travaillera avec la chanteuse.

A L’AUSTRALIENNE « A ROYAN  » (Par Guy LUX) O.R.T.F 1 (Diffusion : 07.09.66) Bang-Bang.    

07-09-66-2

Capture d’écran : Sheila Télérêvée

07 SEPTEMBRE 1966

SHEILA baptise au champagne une nouvelle collection de 13 variétés différentes d’œillets. A cette occasion, elle reçoit l’ŒILLET D’OR et le titre REINE DES ŒILLETS à NICE par l’épouse du maire, madame Jean MÉDECIN.

Jul. 18, 1968 - Sheila makes Riviera Comeback; Sheila, the famous Pop Singer, arrived at Cannes where she will appear in a TV sh

00-1966-6

00 1966 5

TÉLÉ 7 JOURS Sheila, je me marierai dans 4 ans par Geneviève CASTE.

SHEILA termine le tournage du film BANG-BANG à PARIS avec les acteurs Jean YANNE, Brett HALSEY, etc. devant le photographe Jean-Marie PERIER.

00 1966 2

22 SEPTEMBRE 1966

LA NOUVELLE REVUE DE LAUSANNE « Bang-Bang » à Trafalgar ! : Elle effectue un reportage avec le photographe Jean-Marie PERIER, à LONDRES (ANGLETERRE).

French singer Sheila

French Singer Sheila

RUE DE LA GLACIÈRE

La chanteuse achète deux appartements situés au du 18.20 rue de la GLACIÈRE à PARIS 13è, entre le boulevard ARAGO et le boulevard PORT-ROYAL. Il y en a un pour ses parents au 7è étage et le sien au 8è étage, dans un immeuble neuf et moderne. SHEILA s’offre un 5 pièces de 90 M² avec terrasse, conçu par le décorateur Jean DIVE.

SALUT LES COPAINS Sheila, son 1er baiser de cinéma avec Brett Halsey, avec des photos de Jean Marie PERIER.

00 1966 41

00 1966 18

00 1966 42

Elle se considère comme une ouvrière du microsillon. Son désir de chanter sur scène fait partie de ses projets, mais entre la sortie des disques et de son film, il faut trouver les bonnes dates. La chanteuse travaille avec le photographe Guy ARSAC, pour LA BOUTIQUE DE SHEILA.

05 OCTOBRE 1966

TILT MAGAZINE (Par Michel DRUCKER) O.R.T.F Bang-Bang, à la SALLE DES SPORTS de DOUAI dans le (NORD).

16 OCTOBRE 1966

SHEILA participe au départ de la COURSE DE CÔTE AU RALENTI DE MONTMARTRE, entre l’escalier de la BUTTE MONTMARTRE et la place du TERTRE à PARIS 18è, en compagnie de Georges GUETARY avec des véhicules de toutes sortes.

Oct. 16, 1966 - At 9 o'clock this morning Sheila and Georges Guetary kicked off the most tiring sporting event of the year: The

00 1966 17

PRODUCTIONS CARRERE

Claude CARRERE modifie le nom de son label PRODUCTIONS CLAUDE CARRERE, en le résumant par PRODUCTIONS CARRERE.

FILM : BANG-BANG

Scénario : Albert SIMONIN et Marie-Hélène BOURQUIN

Acteurs : Marcel CHARVEY, Hubert DESCHAMPS, Marc DUDICOURT, Frédérique EVIN, Franco FABRIZZI, Gaia GERMANI, Brett HALSEY, Pierre JULIEN, Catherine LAFOND, R LAFOND, Charles MILLOT, Jean-François REMI, Jean RICHARD, SHEILA, Jean-Jacques STEEN, Michel THOMASS, André VALARDY, Olga VALERY, Jean YANNE…

Participation : Robert-Noël HUBMANN, Henri LEPROUX, Guy LUX, Gérard MAJAX et Umberto PETRUCCI « MÉMÉ IBACH ».

Photos : Marcel DOLE et Jean Marie PERIER

Produit par Claude CARRERE, Robert VELIN, Léon SANZ et Jacques BAR, pour TECHNISCOPE et EATSMANCOLOR FRANCO ITALIENNE

Distribution : CITE FILMS PARIS & Hercule MUCCHIELLI (VALORIA FILMS) Paris et Région Parisienne PARIS NORD DISTRIBUTION NordA.M.L.F Rhône Sud et Sud OuestREX FILMS AlsaceFILMS CINEMATOGRAFICA ROME et ITAL CID Italie (L’ammazzo… O la spozo : Ou je l’assomme… Ou je l’épouse).

Musique : Claude CARRERE (Editions Claude CARRERE SARL et Editions Raoul BRETON)

Enregistrement de la musique du film  : Studio DAVOUT à PARIS 20è.

Arrangements Musicaux : Jean CLAUDRIC

Réalisateur & Metteur en Scène : Serge PIOLLET

Assistant : J.P BEAURENAUT

Prise de Son : Pierre CALVET

Régie : Georges GILLET

Décor : Jacques GUT, Jacques PARIS et Giuseppe BASSAN

Direction Plateau : Marc CHAMPION et Gilbert DUHALDE

Cadreur : Pierre GOUPIL

Opérateurs Montages : Marie-Sophie DUBRU, Jeanne BOUBLIL, Dominique CASENEUVE et Paolo VOCHICIEVIC

Générique : Jean FOUCHET

Scripte : Yvette VÉRITÉ

Technique : Fernando CERCHIO et Franco SORMANI

Montage : LABORATOIRE ÉCLAIR à EPINAY SUR SEINE (SEINE SAINT-DENIS) et PARIS STUDIO BILLANCOURT (HAUTS DE SEINE) Par : Julien COUTELLIER 

Tenues Sheila : LA BOUTIQUE DE SHEILA et Guy LAROCHE

Coiffeuse : HELENE (JACQUES DESSANGE) et Irène SERVET  

Maquilleuse : Blanche PICOT

Chorégraphie : Arthur PLASSCHAERT

Claude CARRERE remercie toute l’équipe, et surtout Paul RICARD.

Un jeune film, vivant, endiablé, irrésistible, avec la plus sympathique des jeunes vedettes Sheila…

Projection : 08.02.67 Province19.05.67 Paris et Région Parisienne

Il s’agit d’un long métrage que l’on peut classer en catégorie « Aventure-Burlesque » ou « Humoristico-Policière », dans le contexte du moment. Le film contient 2 doigts de scénario et beaucoup de couleurs. L’histoire se passe en fonction du personnage public, puisqu’elle joue son propre rôle « Sheila » mais en se mettant dans la peau d’une jeune fille d’aujourd’hui. L’histoire raconte qu’elle vient d’hériter une agence de détective privée LUMINA par son oncle Guy LUX « Guy DESCARTES ou TONTON GUY ». L’animateur devait trouver sa place, après tous les services rendus. Pour reprendre cette agence, « Sheila » doit subir un stage où elle fait la connaissance du policier Brett HALSEY « Dan SMITH ». « Sheila » dirige donc les activités de son oncle avec un premier client Jean YANNE  »Robert VAUCAMU : BOB LA RAFALE », lui demandant de retrouver sa fiancée Gaia GERMANI « GENEVIEVE ». Seulement, celle-ci est partie pour un autre Franco FABRIZZI « Mario RAFFAELLI » recherché par la police, pour trafic de grand banditisme et autre. « Sheila » se voit dans une situation de quiproquos à n’en plus finir entre tout ce petit monde, avec une escapade d’aventures « Sheila sur le parcours du combattant », « Sheila judoka », « Sheila en hélicoptère », « Sheila à l’école », « Sheila amoureuse ». Mais tout est bien qui finit bien avec une détective romantique, dans les bras du policier séduisant. L’attaché de presse Umberto PETRUCCI « MÉMÉ IBACH » remplace un comédien absent, dans un petit rôle de réceptionniste d’hôtel. Claude CARRERE engage même Henri LEPROUX (GOLF DROUOT, pour une petite apparition et le magicien Gérard MAJAX.

quelle%20est%20belle

N°1 : Mireille MATHIEU (Qu’elle est belle) et (Pourquoi mon amour) + 370.000 

ton%20nom

N°2 : ADAMO  (Ton nom), (Tu me reviens) et (Elle était belle pourtant) + 300.000

love%20me,%20please%20love%20me

N°3 : Michel POLNAREFF (Love me please, love me) repris par la comédie musicale Salut les Copains en 2012, et (L’amour avec toi) Prix de la Critique au Festival de la Rose d’Or d’Antibes. + 300.000

bang-bang

N°4 : SHEILA (Bang-Bang).  Le nombre des adhérents du CLUB SHEILA, augmente avec 43.875 fans, dans 17 pays. Elle se classe pendant 3 mois dans le TOP 15 des meilleures ventes mensuelles, allant jusqu’à la 3è place, dont 13 semaines jusqu’à la 2è place. La chanteuse est en deuxième position au niveau des vedettes féminines de l’été. + 261.000

strangers%20in%20the%20night

N°5 : Frank SINATRA (Strangers in the night) d’après l’instrumental de Bert Kaempfert Beddy-bye, repris par Line Renaud, Hervé Vilard Étrangers dans la nuit en 1966, Michel Louvain Plaisirs de la nuit, Ricardo, Dalida Sola più che mai en 1967. + 150.000

les%20jolies%20colonies%20de%20vacances

N°6 : Pierre PERRET (Les jolies colonies de vacances) + 150.000

la%20plage%20aux%20romantiques

N°7 : Pascal DANEL (La plage aux romantiques) + 150.000 

le%20deserteur

N°8 : les SUNLIGHTS avec Aldo COGONI, Bruno COGONI, Sergio COGONI et Jean-Paul VAN HOUTE (Le déserteur) de Boris Vian en 1965. + 150.000

la%20terre%20promise

N°9 : Richard ANTHONY (La terre promise) des Mamas & Papas California dreamin’ en 1965, repris par Johnny Rivers en 1966, the Four Tops en 1969, George Benson en 1971, les Beach Boys en 1986, le groupe Royal Gigolos en 2004, Roch Voisine en 2010, (Rien pour faire une chanson) de Run for your life, (Un autographe, SVP) de Simon & Garfunkel Homeward bound, et (Le soleil ne brille plus) + 150.000

juanita%20banana%20h%20salvador

N°10 : Henri SALVADOR (Juanita banana) des Peels Juanita banana en 1966. + 150.000 

amoureux%20du%20monde%20entier

N°11 : Claude FRANÇOIS (Amoureux du monde entier) de David & Jonathan Lovers of the world unite, (J’ai joué et puis j’ai perdu) de Sonny Curtis & the Crickets, Bobby Fuller Four I found the law, (Le temps des pleurs) de Ray Charles, Buck Owens Cryin’time, et (Chacun à son tour) de Gone from my mind. + 150.000 

when%20a%20man%20loves%20a%20woman

N°12 : Percy SLEDGE (When a man loves a woman) repris par Johnny Hallyday Quand un homme perd ses rêves. + 150.000

et%20moi,%20et%20moi,%20et%20moi

N°13 : Jacques DUTRONC et son 1er 45 Tours (Et moi, et moi, et moi) et (Mini, mini, mini) 1 Disque Maxi. + 150.000

cheveux%20longs%20

N°14 : Johnny HALLYDAY (Cheveux longs et idées courtes) de Ferre Grignard, (Si tout change) de Our world, (Du respect) d’Aretha Franklin, Otis Redding Respect, et (Les coups) de Stevie Wonder Uptight en 1965.

solenzara

N°15 : Enrico MACIAS (La lavande) et (Solenraza).

et%20si%20cetait%20vrai

N°16 : Georgette LEMAIRE (Et si c’était vrai) et (Éblouis par notre amour).

toi

N°17 : Alain BARRIÈRE (Toi).

juanita%20banana

N°18 : the PEELS (Juanita banana) repris par Henri Salvador Juanita banana en 1966.

j%27ai%20entendu%20la%20mer

N°19 : CHRISTOPHE (J’ai entendu la mer) et (Tu es folle). 

je%20dis%20ce%20que%20je%20pense

N°20 : ANTOINE & les CHARLOTS « LES PROBLÈMES » (Je dis ce que je pense, et je vis comme je veux) et (Contre élucubrations problématiques).

les%20perroquets

N°21 : Sacha DISTEL (La petite puce) de Spanish flea, et (Les perroquets).

its%20a%20mans%20mans%20mans%20world

N°22 : James BROWN (It’s a man’s, man’s, world) repris par Nino Ferrer Si tu m’aimes encore en 1966, Patricia Kaas It’s a man’s, man’s, man’s, world en 1993.

un%20air%20du%20folklore%20auvergnat

N°23 : STELLA (Un air de folklore auvergnat).

pedro

N°24 : Hervé VILARD (Pédro), (Apprends-moi à t’oublier) et (Étrangers dans la nuit) de Frank Sinatra Strangers in the night, repris par Line Renaud en 1966, Ricardo en 1966, d’après l’instrumental de Bert Kaempfert Beddy-bye, repris par Michel Louvain Plaisirs de la nuit, Dalida Sola più che mai en 1967.

N°25 : Line VAN MEELEN et Claude BOILLOD « LINE & WILLY » et leur 1er 45 Tours (Le vent) Lauréats du Palmarès des Chansons, la célèbre émission de Guy Lux.

N°26 : Nicole CROISILLE & Pierre BAROUH (Un homme et une femme) du film Un homme et une femme.

N°27 : le groupe les ROLLING STONES (Paint it, black) repris par Chris Farlowe en 1966, the Animals en 1967, le groupe U2 en 1992, etc. repris en français par Marie Laforêt Marie douceur, Marie couleur.

N°28 : Hugues AUFRAY (Cauchemar psychomoteur) de Bob Dylan, (Oxford town) de Bob Dylan (La fille du Nord) de Bob Dylan, et (Ce que je veux surtout) de Bob Dylan.

N°29 : Gilbert BECAUD (Je partirai), (Mademoiselle Lise) et (Mes hommes à moi) de The other three.

N°30 : RÉGINE (Pourquoi un pyjama), (La grande Zoa) et (1.000 Fois par jour).

N°31 : les BEATLES (Paberback writer) repris par les Bee Gees en 1970, Joël Daydé en 1971.

N°32 : Ricardo CANOVA « RICARDO » (Etrangers dans la nuit) de Frank Sinatra Strangers in the night, repris par Line Renaud en 1966, Ricardo en 1966, d’après l’instrumental de Bert Kaempfert Beddy-bye, repris par Michel Louvain Plaisirs de la nuit, Dalida Sola più che mai en 1967. et (Monsieur l’amour).

N°33 : Charles AZNAVOUR (Je l’aimerai toujours) et (Et moi dans mon coin).

N°34 : Georges CHELON (Notre nuit).

N°35 : France GALL (Les sucettes), (Quand on est ensemble) et (Je me marie en blanc).

N°36 : Pierre-Antoine MURACCIOLI « ANTOINE » et son 1er 45 Tours (La guerre) et (Autoroute européenne N°4).

Frank ALAMO (Ève) et (Toi et ton sourire d’enfant). Marcel AMONT (La complainte du fayot), (Tigresse) de Nino Tempo Teach me tiger, et (Le roi du Kansas) de Roger Miller. ANTOINE (La loi de 1920). Isabelle AUBRET (Le bonheur). Francesco BARRACATO « François BARRA : Frédéric FRANCOIS » et son 1er 45 Tours en BELGIQUE (Petite fille) et (Ne pleure pas). Alain BASCHUNG « BASHUNG » et son 1er 45 Tours (Pourquoi rêvez-vous des Etats-Unis ?) et (Opéra cosmique). Michel BERGER (Mathusalem). Eric CHARDEN (Claudie) Rose d’Or, et (Pas question). Pétula CLARK (Mon amour) de sa chanson My love, (Si tu prenais le temps) de sa chanson A sign of the times, (L’amour avec un grand A) de Non mi guardi mai, et (Que reste-t-il) de Where do you go, puis un autre 45 Tours (I couldn’t live without your love) et (Monday, monday). Annie CORDY (Les bonnets-za-poils) et (Nous et les autres). DALIDA (Je t’appelle encore) et (Parlez-moi de lui). DANI (Je n’ai qu’à dire merci). Joe DASSIN (Ca m’avance à quoi) de Barry Mc Guire, We five you were on my mind, et (Combien de temps pour t’oublier) de Tom Praxton Can’t help but wonder where I’m bound. Michel DELPECH (Quand on aime, comme on s’aime) Rose d’Or, et (Inventaire 66). Alice DONA (Avec toi) Rose d’Or. Franck FERNANDEL (Chaque fois… qu’on m’aime) et (Un homme étrange) de Man a story. Nino FERRER (Oh ! Hé ! Hein ! Bon !…) et (Alexandre). Michel FUGAIN et son 1er 45 Tours (C’est que je t’aime). Chantal GOYA (Comment le revoir) du film Masculin féminin. Georges GUETARY (My darling, je t’aime, I love you). Serge KOOLENN & le groupe BAINDIDONC et leur 1er 45 Tours (Marcelle). Marie LAFORÊT (Marie douceur, Marie couleur) des Rolling Stones Paint it, back, et (Je voudrais tant que tu comprennes) repris par Mylène Farmer en 1989. Serge LAMA (Sans toi). Alain LEGOVIC « Alain CHAMFORT » & les MODS et leur  1er 45 Tours (Je veux partir). Guy MARCHAND (Signore Caruso) et (Monsieur Al Capone). les MISSILES (2 Mois c’est long). Eddy MITCHELL (Monsieur bon dieu), (J’ai oublié de l’oublier) et (Chronique pour l’an 2000). MONTY (Amoureux), (L’automate) et (Le collège) de Chuck Berry. Gérard PALAPRAT et son 1er 45 Tours (Public). Line RENAUD (Étrangers dans la nuit) de Frank Sinatra Strangers in the night, d’après l’instrumental de Bert Kaempfert Beddy-bye, repris par Michel Louvain Plaisirs de la nuit, Ricardo, Hervé Vilard Etrangers dans la nuit, Ricardo, Dalida Sola più che mai en 1967, et (C’est toi). Tino ROSSI (San Miguel) et (Le soleil, c’est déjà les vacances). Michel SARDOU (Le visage de l’année). STONE (Problèmes) de Problems, (Notre génération), (Fille ou garçons) des Beach Boys Sloop John B, et (Les framboises) des Beach Boys. Michèle TORR (Viens allons danser), (Dom, dom) de Marmor stein und eisen, (Le film est trop long) de Have I stayed too long, et (Rien n’y fera). Pierre VASSILIU (Ta-ta-tar).

Publié dans : ||le 22 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

mp33 |
Ornella |
le site d' ismaelovic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Attitude 2007
| TKC TRIBE
| MaRiE : KiLlErPILZe eT tOk...